Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

La nef du crépuscule(l'assassin royal T3) de Robin Hobb

31 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

image680.jpg

 

Le royaumes des Six-Duchés est toujours sous la menace des pirates rouges qui sèment la mort et la terreur sur les côtes. Mais le danger est aussi a l'intérieur avec le roi subtil qui vieillit et dont la santé décline et la lutte pour le pouvoir qui oppose le roi servant vérité et son frère Royal. Pour essayer de repousser les pirates rouges, le prince vérité décide d'entreprendre une quête insensée : aller chercher les Anciens  au delà des montagnes et leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume. Mais pour cela il doit laisser le royaume au risque que son frère ne s'en empare.

 

Troisième tome d'une série prometteuse. Les deux premiers m'avaient bien plu surtout pour les personnages, l'intrigue manquant un tout petit peu de rythme. Mais je me rend compte a la lecture de ce troisième tome que ce n'était qu'une mise en place car dans celui ci tout s'accélère et il nous entraîne dans une multitude d'aventures car le héros FitzChevalerie doit faire face a de mutiples adversaires que ce soit les pirates rouges mais aussi d'autres plus sournois qui profitent de l'ombre pour frapper. La grande force de ce livre réside dans l'utilisation efficace de tous les personnages bons ou mauvais qui servent tous a créer une ambiance de fin de règne. La multitude des personnages, qui dans d'autres livres nous auraient submergés, permet de donner du rythme a l'intrigue grâce aux rebondissements qu'ils provoquent. Un rythme qui ne faiblit pas une seule seconde durant tout ce tome et nous laisse en plein suspense et réclamant de lire le prochain tome. Un excellent épisode qui marque un tournant et qui ouvre de nouveaux horizons, relançant ,si cela était besoin, l'intérêt pour cette saga. Une réussite.

 

Lire la suite

Comment devenir un pirate (Harold et les dragons) de Cressida Cowell

29 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 6-10 ans

image679.jpg

 

Harold continue son apprentissage pour devenir un viking. Il doit apprendre le combat a l'épée en haute mer et comme d'habitude les choses vont mal tourner puisque  lui et ses compagnons vont naufrager. Puis ils vont trouver un étrange personnage se faisant appeler Alvin le fermier-pauvre-mais honnête qui va leur parler d'un trésor a aller chercher sur l'île des cranosaures. Les cranosaures étant des dragons sauvage d'une rare cruauté, la chasse au trésor se révèle très compliquée et pleine de surprises.

 

Deuxième tome de la série et aussi réussi que le premier. Les relations entre Harold et son dragon Krokmou deviennent moins conflictuelles et ils commencent a former un tandem intéressant puisqu'ils doivent se serrer les coudes contre Rustik qui veut prendre la place d'Harold comme futur chef de la tribu de l'ile de Beurk et son acolyte tout aussi belliqueux ,Halen. Harold doit faire face a des épreuves qui remettent en cause sa qualité d'héritier mais il va y faire face avec beaucoup d'abnégation et de courage. On le voit mûrir, grandir, prendre de l'étoffe et prendre conscience de sa place. Une suite aussi drôle que le premier mais aussi un peu plus sombre. On s'attache a ses personnages et l'histoire pleine de rebondissements permet a l'enfant de continuer avec plaisir sa lecture et de s'identifier a Harold ce héros discret.

A partir de 7 ans

Lire la suite

Les Amazones de Clarke et Borecki

27 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

c9e9b4173ef7fe51e709de855da0099e-300x300.gif

 

Octobre 1854, la guerre de Crimée entre les russes et l'empire ottoman est déclarée. Les français et les anglais se mêlent au conflit du coté de l'empire ottoman pour maintenir dégagé la route des Indes. C'est ainsi qu'un officier anglais, James Gordon, débarque a Balaklava en Crimée pour pacifier la zone. Mais rapidement les choses vont se compliquer car il va trouver en face de lui des ennemis inattendus : des femmes, des guerrières Koumanes qui sont au service des russes.

 

Cet album est le premier tome d'un diptyque. Ce premier chapitre nous permet de planter le décor et de faire connaissance avec le "héros" James Gordon cet officier anglais imbu de lui même et dont on sent que la guerre est une affaire d'homme. L'ironie de cette histoire étant qu'il sera fait prisonnier par ces amazones et qu'il sera a la merci de leur bon vouloir. Après une mise en place des personnages un peu longue, l'action se met en route en attisant notre curiosité et la dernière bulle lue nous laisse dans l'expectative et avec l'envie de connaître le sort réservé aux prisonniers. Le scénario permet une montée en puissance de l'intrigue et donne au personnage principal, l'officier anglais, une vraie épaisseur et nous  le rend plus humain dans ses réactions. Un personnage qui fait penser a l'officier britannique Nicholson du film "le pont de la rivière Kwaï" pour  son coté rigide. Les dessins sont classiques dans le style "Blueberry" et efficace.

Une bande dessinée très intéressante et dont on sort avec l'envie de connaître la suite.

Merci a Babelio et aux éditions glénat (Treize étrange) pour m'avoir fait parvenir cette bande dessinée dans le cadre de la masse critique.

Lire la suite

Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells

24 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

dec-2012678.jpg

 

John Wayne Cleaver, 15 ans, est un ado presque comme les autres a deux ou trois détails près : Il porte le prénom d'un tueur en série, il aide sa mère qui dirige un funérarium et il est considéré comme sociopathe. Pour résister a ses envies de tuer, John Wayne s'est instaurer des règles a respecter : ne pas regarder les gens trop longtemps, ne pas éviscérer les animaux, ne nourrir que des pensées positives. Jusqu'au jour où un serial killer vient sévir dans sa ville. Et s'il essayait d'arrêter ce tueur en se servant de son instinct ? Mais s'il laissait son instinct prendre le dessus arrivera  t'il a se contrôler ou deviendra t'il un serial killer?

 

Ce John Wayne Cleaver est un drôle de héros. Mélange de "Dexter" (saison 1) où l'on voit cet ado conscient de son penchant de tueur , qui essaie de résister a la tentation et de rester dans le droit chemin (ou l'idée qu'il s'en fait) et de "Six pieds sous terre" (six feet under) série dans lequel le héros travaille dans un funérarium (les deux rôles étant  tenus par le même acteur Michael C. Hall). Les affres ressentis par John Wayne pour résister a la tentation de tuer sont parfaitement retranscrits ainsi que les subterfuges qu'il utilise pour essayer d'avoir une vie normale. L'intrigue est bien construite avec un mélange plaisant d'humour , de réflexion et d'action. Mais pourquoi l'auteur a t'il rajouter une dose de fantastique qui ôte toute crédibilité a l'histoire ? S'il était resté dans le réel cela aurait permit une immersion plus complète dans l'histoire. Il n'en reste pas moins que l'auteur a su composer un héros attachant malgré ses pulsions criminelles et une histoire plaisante a lire. Un livre sympathique qui nous fait passer un bon moment de lecture. 

Ma note 7/10.

 

Lire la suite

Méto (tome 1) la maison d'Yves Grevet

23 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

meto__tome_1___la_maison.jpg

 

Méto et 63 autres garçons vivent en autarcie dans une maison où ils sont gardés par cinq césars. Ils n'ont aucun souvenir du monde avant d'avoir atterrit dans cette maison où ils vivent selon des règles spartiates. Ils ne savent pas non plus ce qu'ils deviendront après avoir quittés la maison. La seule choses qu'ils savent c'est qu'une fois devenu trop grand et que leur lit casse ils partiront. Mais pour où et pour quoi faire? Seul les césars le savent mais ils est interdit de le demander sous peine de faire du frigo.Devant tant d'interrogations sans réponse un souffle de révolte se met a souffler.

 

Premier tome d'une trilogie, "la maison" nous décrit une sorte de dictature où des enfants sont soumis a un règlement très restrictif , où ils sont surveillés presque 24h/24 et où la curiosité est très mal vue et réprimée durement. Seul les garçons vivent dans cette maison, il ne savent même pas a quoi ressemble une fille, une femme ou une mère. L'éducation dispensée tourne autour du sport et des porcs. Les garçons vivent une vie étriquée où le seul défouloir est la pratique d'un sport violent "l'inche". Cette violence latente qui parcours tout le livre m'a fait penser au roman de William Golding "sa majesté des mouches" qui nous montre aussi qu'il est difficile de créer une société juste.

Livre d'anticipation qui commence en nous faisant découvrir peu a peu cet univers très orwellien par la vision de Méto ce jeune garçon dont on devine que l'existence dans cette maison ne devrait pas continuer longtemps car il fait partie des plus âgés même s'il ne sait pas quand il devra la quitter.

C'est lui qui nous fait découvrir les règles de cette étrange lieu et qui nous permet d' appréhender toute la complexité de cette vie communautaire. Sous couvert d'allégorie sur l'adolescence, l'auteur nous offre un roman d'anticipation d'une très grande qualité que ce soit au niveau de l'écriture et de l'intrigue. Une intrigue prenante avec du rythme qui captive son lecteur de bout en bout malgré une certaine noirceur et pessimisme.

Un coup coeur pour ce premier tome qui une fois terminé nous laisse en plein suspense et ne nous laisse comme seule alternative que de se plonger dans le second tome "l'île".

Livre pour adolescent a partir de 13 ans.

Lire la suite

La paix des dupes de Philip Kerr

22 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

img675.jpg

 

Octobre 1943 la guerre bat son plein et voit les alliés prendre l'ascendant face aux forces de l'axe. Roosevelt, Churchill et Staline doivent se rencontrer a Téhéran pour se mettre d'accord sur la suite de la guerre, ce qu"ils vont faire de l'Allemagne et de l'Europe s'ils remportent la victoire. Le gouvernement allemand quand a lui manoeuvre en coulisse pour essayer de négocier une paix et d'éviter de perdre la guerre. Pour cela tous les moyens sont bons : complots, assassinats, espionnage.

Et si l'Histoire que l'on apprend a l'école ne nous racontait pas toute la vérité, et si on avait été a deux doigts de faire la paix avec Hitler.

 

Avec ce roman de politique - fiction, Philip Kerr rempli les trous et les interrogations de cet épisode de la seconde guerre mondiale par une théorie insolite : les alliés ont failli faire la paix avec Hitler. En partant de cette hypothèse, l'auteur nous construit avec beaucoup de maestria et de maîtrise un roman d'espionnage convaincant où l'on a du mal a démêler la véracité historique de la fiction. C'est fait avec une grande intelligence et une connaissance parfaite de cette période où la victoire peut encore pencher d'un coté comme de l'autre. L'auteur en profite pour nous dresser les portraits de Roosevelt et surtout de Staline très instructifs et plus vrais que nature.

Petit bémol : le héros est très loin d'avoir le charisme du héros de la trilogie berlinoise Bernie Gunther, on ne ressent que peu de sympathie pour ce personnage. Il a aussi tendance a réussir a se sortir de situations dangereuses de manière un peu trop heureuse ce qui nuit un peu a la crédibilité du roman.

Un roman d'espionnage trépidant et historiquement intéressant qui mérite un 8/10.

Lire la suite

Le diamède de Béryls (Sherlock Holmes) d'Arthur Conan Doyle illustré par Christel Espié

12 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

img673.jpg

 

Des joyaux appartenant a une tête couronnée d'Angleterre ont disparus chez un banquier très en vue de la société anglaise. Le fils de celui ci est le coupable idéal et le seul qui puisse éviter le scandale en retrouvant les joyaux et en démasquant le ou les coupables ne peut être que le célèbre détective Sherlock Holmès.

 

Ce livre n'est pas une bande dessinée tiré d'un livre de Conan Doyle, il reprend de manière complète et exhaustive une nouvelle dont le héros est Sherlock Holmes, le très gros plus de cette version étant les illustrations faites par Cristel Espié qui apportent, en plus d'une grande réussite graphique, une plus grande immersion dans l'histoire. L'illustratrice a réussit a digérer "l'héritage Sherlock Holmes" pour nous en faire sa propre vision et nous la faire partager. L'histoire n'est pas la plus connu, ce qui permet de découvrir une enquête somme toute classique du grand Sherlock Holmes qui arrive a innocenter celui que tout accuse, retrouver le coupable et les bijoux et tout cela en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Idéal pour faire découvrir  aux jeunes adolescents ce héros classique de la littérature anglaise autrement que par les films récemment sortis au cinéma.

A partir de 11 ans.

 

Lire la suite

Comment dresser votre dragon (Harold et les dragons) de Cressida Cowell

9 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 6-10 ans

img671.jpg

 

Harold le viking était un des plus célèbres vikings qui n'aient jamais existé. Mais avant d'être célèbre, il a été un enfant et la vie viking n'a pas toujours été une vie facile pour celui que l'on surnommait enfant "Harold l'incapable".

 

C'est de cette série d'histoire que le studio Dreamworks ont tiré les personnages de leur dessin animé "Dragons", le dessin animé le plus réussi de ce studio et qui est celui que mon fils a le plus regardé.

 

 

Mais que ceux qui ont aimé ou adoré le film ne se précipitent pas pour acheter les livres en croyant retrouver la même histoire et tous les mêmes personnages. Le studio Dreamworks a fait un vrai travail de création ne se contentant pas de mettre en image le livre. Il n'a en fait  que garder  l'ambiance tristounette de l'ile de Beurk, les personnages d'Harold le gringalet, fils du chef qui a du mal a trouver sa place, le Dragon Krokmou mais que le nom car le physique et le caractère sont diamétralement opposés, et Stoïk la brute le chef de la tribu.

Le livre nous raconte l'initiation d'un jeune viking avec un sens de l'humour très aiguisé et de nombreuses péripéties qui fera sourire le jeune lecteur et le tiendra en haleine. Un livre très plaisant a lire et qui plaira aux amateurs de dragon qui pourront s'entraîner a parler le dragonnais. Une série jeunesse a découvrir.

Lire la suite

Thomas Drimm (T2) la guerre des arbres commence le 13 de Didier Van Cauwelaert

8 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

img670.jpg

 

Depuis que  le bouclier d'antimatière a été détruit, les États-Uniques semblent devenir la proie d'attaques peu communes. En effet c'est la faune qui entoure le pays qui devient toxique et propage le virus de la grippe végétale. La seule solution pour s'en sortir c'est d'essayer de faire la paix avec les arbres qui semblent nous reprocher énormément de choses. Thomas Drimm est envoyé comme ambassadeur de la paix. Mais rapidement un doute le taraude : Et si on l'utilisait pour commettre l'irréparable ? Et si tout ceci n'était qu'un complot dont il ne serait qu'un pion?

 

Suite de "la fin du monde tombe un jeudi", les mésaventures de Thomas Drimm continuent mais de manière un peu plus décousues. Cette suite est moins dans l'action et Thomas se retrouve un peu plus isolé face a son destin puisque l'esprit du  professeur Pictone a quitté l'ours en peluche de Thomas et Brenda a été arrêtée par la police intérieure. Et cela manque car le récit perd en interaction et en humour dans les dialogues. L'intrigue se complexifie et risque de décrocher le jeune lecteur par ses lectures a plusieurs niveaux. Une baisse de rythme et d'humour qui n'empêche pas le récit de rester plaisant a lire même si l'intérêt du récit a tendance a s'étioler. La fin de ce tome nous ouvre une nouvelle perspective et laisse le lecteur en plein suspense et réussit a relancer son intérêt en lui donnant envie de se procurer le plus tôt possible le troisième tome.

Merci a Babelio et aux éditions Albin Michel de m'avoir permis de poursuivre les aventures de Thomas Drimm grâce a l'opération  masse critique.

Lire la suite

Thomas Drimm (T1) la fin du monde tombe un jeudi de Didier Van Cauwelaert

6 Décembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

img669.jpg

 

Dans un futur proche, Thomas Drimm jeune adolescent un peu enrobé se retrouve du jour au lendemain dans le rôle de sauveur de l'humanité. Enfin de ce qu'il en reste puisque il n'y a plus qu'un seul pays sur terre les Etats-Unique. Un état qui a fondé une société très structurée où l'on mange bio et où la surcharge pondérale, boire de l'alcool et fumer sont interdits et où toutes les personnes de plus de 13 ans se sont vu implanter une puce dans le cerveau.La société idéale et politiquement correcte. Un rôle de sauveur difficile a endosser et un peu trop large pour un ado mais que le hasard lui a imposé. Après avoir tué accidentellement le professeur Pictone, celui ci se réincarne dans l'ours en peluche de Tom et lui apprend un secret terrifiant, celui de l'antimatière.

 

Intéressant de voir ce qu'un auteur de roman "traditionnel" est capable de faire quand il se lance dans la littérature dite jeunesse. Un auteur que j'ai beaucoup lu et dont j'ai aimé certains de ses livres et beaucoup moins apprécié d'autres. D'autant plus interessant que ce livre est bien critiqué en 4 ième de couverture par François Busnel, celui qui estime que la littérature jeunesse est une invention marketing. Autant de raison de se plonger dans ce premier tome des aventures de Thomas Drimm et de se faire une idée par soi même. Le résultat est une réussite autant par le fond que par la forme. Même si la société que l'auteur créée nous est familière(on pense un peu a "1984" d'Orwell ou a "Blade Runner) , il arrive a apporter un peu de sang neuf sur un sujet moult fois rebattu. Il se permet de donner quelques coups de griffes a notre société en nous décrivant les dérives d'un système où la diététique est roi et où le principe de précaution est une règle incontournable. Les réussites du livre sont les personnages attachants et sortant des sentiers battus, une intrigue trépidante où l'ennui est exclu et un humour très bien venu qui rend la lecture très agréable. Le petit bémol, cette notion récurrente d'âme  tout le long du livre qui m'a un peu gêné surtout dans une société où la religion n'existe plus.

A partir de 11 ans.

Lire la suite
1 2 > >>