Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Temps glaciaires de Fred Vargas

21 Mai 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Chez Fred Vargas on est rarement déçu. Même si l'intrigue policière à un coup de mou il reste toujours le plaisir de son écriture et ses personnages uniques et familiers. En plus quand l'intrigue est réussie, c'est un plaisir décuplé pour le lecteur. Avec ce titre c'est une Fred Vargas au sommet de son art que l'on retrouve, avec une intrigue pleine d'inventivité et des personnages attachants aux relations complexes. Réussir a bâtir une intrigue policière en mêlant l'Islande a Robespierre, la rendre convaincante a défaut d'être crédible n'est pas donné a tout le monde. L'auteure nous plonge dans une intrigue tordue et passionnante où le lecteur fait le grand écart entre le froid polaire et la chaleur des exécutions de la révolution française et où il en profite pour s'instruire. L'empathie que le lecteur ressent pour ces personnages est l'autre grand attrait de ce roman où l'on voit les relations à l'intérieur de l'équipe du commissaire Adamsberg se complexifier. Un Adamsberg toujours aussi "pelleteur de nuages", un Danglard toujours alcoolo cultivé, une Retancour toujours massivo cartésienne. Bref un très bon Vargas.

Lire la suite

M pour Mabel d'Helen Macdonald

12 Mai 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Voila un livre qui sort des sentiers battus, de part sa forme, c'est un récit, pas un roman et par son sujet l'art de la fauconnerie. Enfant, l'auteure rêvait  de devenir fauconnier et même si elle n'en n'a pas fait son métier elle est une amatrice éclairée. Un jour son père décède brutalement et pour l'aider  a faire son deuil et essayer de sortir de la dépression qui la touche, elle décide d'essayer d'apprivoiser un autour, le plus sauvage de ses congénères rapace. C'est une longue introspection dans l'univers de la fauconnerie et du deuil. Le plus difficile est de rentrer dans ce récit  pour deux raisons : les mots techniques liés a la fauconnerie et parallèle de son expérience de dressage  avec celui de l'auteur britannique Terence White. Mais une fois lancé, ce récit nous captive par cette relation ambivalente entre le dresseur et son animal mais aussi entre la personne dépressive et sa béquille. Plus on avance plus l'auteure se livre sur son deuil et moins elle se cache derrière la fauconnerie pour se livrer sur l'absence et la perte qu'elle ressent. Pour autant pas de pathos mais de la dignité et une écriture fine et littéraire.Un récit autobiographique de qualité loin des canons actuels. Ma note 7/10.

Lire la suite

L'enfant de la montagne noire de Nicolas Ducron et Thomas Fieffé

8 Mai 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Livre avec CD reçu dans le cadre d'une masse critique jeunesse Babélio. Le livre raconte l'histoire d'un jeune garçon qui a la mort de son père mineur va se faire embaucher à la mine de charbon. Dans un premier temps, c'est un récit réaliste et sombre dans lequel le jeune lecteur apprend le vocabulaire de la mine et découvre les conditions de travail très dures auxquelles les mineurs étaient confrontés. Dans un second temps,on passe dans un univers onirique  aux accents plus gais une fois que le garçon devient musicien. Une histoire humaniste superbement illustrée par Thomas Fieffé  qui par l'utilisation du noir et blanc et puis par des couleurs chatoyantes rend parfaitement le passage de la mine au temps plus heureux de la musique. Le CD apporte un plus au livre grâce a l'interprétation de l'acteur reconnu Jacques Bonnafé qui insuffle la vie aux personnages et aux sentiments et grâce aussi a l'accordéon de Nicolas Ducron qui nous emporte dans le récit. Une belle réussite a recommander aux enfants a partir de 8 ans.

Un grand merci à babélio et aux éditions Formulette pour m'avoir permis de participer a cette masse critique et a Nicolas Ducron pour la dédicace.

Lire la suite

La vie rêvée d'Ernesto G. de Jean-Michel Guenassia

7 Mai 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Ne pas se fier au titre de ce roman, ce n'est pas la vie de Che Guevara que Jean-Michel Guenassia à décidé de nous raconter. C'est la vie de Joseph Kaplan, un médecin juif de Prague et par son intermédiaire le xx ième siècle. Une vie qui traverse un siècle troublé par la guerre et par les illusions et les désillusions provoquées par le communisme. Comme dans le "club des incorrigibles optimistes", l'auteur réussit a insuffler un souffle épique et romanesque. Il nous emporte à travers les ans et les pays, entrainant le lecteur aux basques du docteur Kaplan et l'emmenant en Algérie, a Paris et à Prague. On dévore ce roman de plus de 500 pages avec énormément de plaisir car l'auteur nous immerge dans un siècle riche en évènements dramatiques et nous fait assister à la naissance et aux dérives du communisme en Tchécoslovaquie. C'est souvent brillant et passionnant mais avec une petite restriction sur le personnage de Joseph Kaplan qui manque parfois de relief mais compensé par des personnages secondaires plus complexes et profonds. Ma note 7/10.

Lire la suite

Vaticanum de J.R. Dos Santos

1 Mai 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Je ne connaissais l'auteur que de nom avant d'avoir lu ce livre et c'est avec une certaine appréhension que je me suis lancé dans cette lecture, redoutant un ersatz de Dan Brown. Une appréhension justifiée mais pas complétement vérifiée car la différence notable c'est que l'auteur part de faits réels, ici l'opération "Mains Propres" et le blanchiment d'argent opéré par la banque du Vatican. Un exposé sur les malversations vaticane réussi et parfaitement documenté mais qui alourdit l'action et casse le rythme de ce thriller. Un thriller plombé par une intrigue décousue et abracadabrante et desservi par un style très pauvre. Les personnages sans relief et caricaturaux n'aident pas le lecteur a se plonger dans ce policier souffrant d'un manque de rythme criant. Quand au héros, Tomas Noronha, j'ai rarement vu un personnage aussi fat et transparent qui se retrouve dans les situations les plus périlleuses et qui s'en sort avec un minimum de dégâts. Après 3/4 de Dan Brown, l'auteur nous sort une dernière partie fortement inspirée par Agatha Christie et son Hercule Poirot avec une scène de  dénouement attendue et convenue. Ma note 4/10.

Merci aux éditions H.C et Agnès Chalnot pour m'avoir proposé ce livre.

Lire la suite