Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

La ville des morts de Sara Gran

30 Juillet 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Un roman (polar) de Sara Gran, c'est toujours un petit évènement, tout d'abord parce qu'elle n'en a pas écrit beaucoup (4) et parce qu'elle  est capable du très bon ("Dope") mais aussi du très moyen, pour pas dire nul (" Viens plus près"). Ici c'est dans une ambiance très proche de la série "Treme", la Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina, que l'auteure campe son personnage de détective Claire Dewitt (autoproclamé la meilleure détective du monde). Une détective au caractère bien trempé et au passé pas toujours facile a porter qui va devoir enquêter sur la disparition d'un procureur pendant l'ouragan. C'est du bon Sara Gran auquel on a le droit ici (voir du très bon). Un roman noir qui dans le style nous rappelle les plus grands (Hammett, Chandler, Horace Mc Coy...) avec un humour cinglant qui porte la signature de l'auteure. L'intrigue est parfaitement menée du début à la fin, se révélant d'une profondeur inattendue. Tous les personnages que ce soit l'héroïne ou les secondaires apportent énormément à l'équilibre et a la finesse du récit. Autre personnage important, même primordiale, la Nouvelle-Orléans parfaitement restituée qui permet au lecteur de s'immerger complètement dans ce récit. Un Gran(d) cru.

Lire la suite

Comment j'ai infiltré la gestapo de Jean Lacipieras

30 Juillet 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Le titre ne reflète pas complétement le livre car si l'auteur Jean Lacipieras nous raconte dans la première partie comment il a réussi à infiltrer la gestapo pour le compte de la résistance, dans la seconde partie c'est plus un règlement de compte à O.K corral. Si la première partie est intéressante, elle manque singulièrement de style pour accrocher le lecteur. Un style plat et monocorde qui empêche le lecteur de ressentir parfaitement les dangers que l'auteur a affronté. Dans la seconde partie où il raconte la libération et les résistants de la dernière heure, le ton se fait accusateur, une accusation frontale l'auteur n'hésitant pas a donner les noms de ceux qu'il accuse. Mais ce ton parfois hargneux empêche le lecteur de n'y voir, surement injustement, que les règlements de compte d'une personne aigrie de ne pas voir ses mérites jugés a leur juste valeur. Les répétitions de ses accusations sur le parti communiste leurs donnent un caractère outrancier alors qu'elle sont historiquement juste, ce qui nuit au message. Mais il ne faut pas oublier que ce livre a été écrit "à chaud" juste après la libération ce qui peut expliquer ce ton polémique.
Un grand merci a Babélio et aux éditions de Taillac pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Lire la suite

Les beaux gosses de l'apocalypse de Max Bralier et illustré par Douglas Holgate

2 Juillet 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

 

Même s'il y a beaucoup de dessins, ceci est un roman jeunesse, pas une bande dessinée. Ceci dit, de quoi parle ce livre ? Pour le résumé de façon lapidaire, on peut dire que c'est une sorte de walking dead pour ados (sauf qu'ici on meurt de rire pas de peur) mâtiné de la bd "seuls" de Vehlmann et Gazzotti. Un roman de 240 pages qui se dévore rapidement et dans lequel les illustrations font partie intégrante du récit et sont souvent désopilantes. On suit avec beaucoup de gourmandise les mésaventures du héros Jack Sullivan qui essaye de survivre aux zombies et aux monstres gigantesques qui ont envahis les rues de Wakefield une fois que ce soit produit l'apocalypse. Un héros aux allures d'anti héros aux qualités indéniables mais aux nombreux défauts inhérents a son statut d'adolescent . Un roman graphique rythmé par des scènes d'action et par beaucoup de dérision. Les personnages sont attachants, le récit bien rythmé et l'humour omniprésent, un divertissement réussi.

Un roman jeunesse validé par mon adolescent personnel qui a aimé et qui veut se procurer le deuxième tome "zombies parades".

Un grand merci a babélio et aux éditions "grafiteen" pour m'avoir permis de découvrir cette série.           

Lire la suite