Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Le premier appelé de Christian Ego

7 Juillet 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

img727.jpg

 

1941 sur le front russe des volontaires français appartenant a la légion des volontaires français et combattant au coté de l'armée allemande trouvent lors d'une mission en Ukraine un trésor. Trésor qu'ils sont obligés de laisser sur place et qu'ils espèrent récupérer plus tard.

2003, dans la forêt de rambouillet deux hommes sont retrouvés assassiné sauvagement. Un assassinat qui laisse perplexe la commissaire Evelyne Delmas sur les mobiles du meurtrier.Mais peu a peu, elle va comprendre que le point commun entre les différents acteurs de ce drame est l'Ukraine et que pour comprendre toute l'histoire, elle va devoir remonter le fil de l'Histoire.

 

Pas simple de faire un bon roman historique car il faut réussir a doser le coté historique pour qu'il ne soit pas simplement un prétexte et qu'il soit au contraire le moteur de l'histoire. Mais il faut aussi savoir doser le côté polar pour ne pas décevoir les habitués en leur offrant une intrigue policière digne de ce nom. Il faut aussi éviter de tomber dans le piège du polar ésotérique a la Raymond Khoury où le ridicule côtoie l'inepte. Mais quand est il de celui ci ? C'est un polar honnête a l'intrigue efficace a défaut d'être innovante et surprenante et le coté historique nous permet de jeter un coup de projecteur sur une face méconnue et peu glorieuse de l'histoire française: la légion des volontaires français qui ont combattus au coté de l'armée allemande pendant la seconde guerre mondiale. Mais c'est aussi qui m'a gêné dans la lecture de ce livre : faire d'une de ces personnes là un héros de ce livre en essayant de nous le rendre sympathique alors que l'idéologie qu'il approuve doit nous le faire détester. Autre bémol, la caricature de l'officier russe qui endosse le rôle du méchant et qui répond a tous les stéréotypes du genre.

En résumé un polar sympathique et qui se lit avec plaisir malgré quelques bémols. Ma note 6.5/10.

Merci a Babélio et aux éditions du toucan pour m'avoir permit de participer a cette masse critique.

Lire la suite