Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Noir océan de Stéfan Mani

26 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Noir océan de Stéfan Mani

Un livre élu par le magazine "Lire" comme meilleur polar de l'année 2010 c'est un gage de lecture passionnante et pleine de suspense. Du moins c'est ce que je pensais car si ce roman possède des qualités indéniables j'ai été déçu par le côté polar. Pour moi, ce n'est pas un polar au sens strict du terme, plutôt un thriller a l'ambiance très lourde. La première réussite réside dans les personnages, cet équipage du "Per Se", qui part pour une traversée avec chacun dans ses bagages un secret lourd a porter et qui en plus ont au dessus d'eux, telle une épée de Damoclès, le risque de perdre leurs emplois. Alors quand l'un d'entre eux décide de couper toute communication avec l'extérieur, le huis clos commence a tourner a l'orage et la traversée a se transformer en un enfer où mutinerie et suspicion alourdissent l'atmosphère a bord. La seconde réussite est l'utilisation de la mer pour rendre parfaitement le sentiment d'étouffement et d'inéluctabilité de cette traversée. Mais ce livre pêche par un manque de rythme et l'on s'ennuie quelque fois car l'intrigue est linéaire et manque passablement de surprise. Le côté "fantastique" de la fin m'a laissé sur ma faim et je l'ai trouvé un peu facile, une sorte de pirouette pour essayer de se sortir d'une fin que le lecteur a du mal a s'imaginer lors de sa lecture et que l'auteur semble n'avoir pas réussi a trouver.

Ma note 6/10 pour ce roman aux qualités prometteuses mais qui pêche par un manque de rythme.

Lire la suite

Wilma Tenderfoot et l'énigme des coeurs gelés d'Emma Kennedy

21 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Wilma Tenderfoot et l'énigme des coeurs gelés d'Emma Kennedy

Les romans jeunesse avec des orphelins ont toujours existés mais il faut bien reconnaitre que ces dernières années, ils sont devenus incontournables. Après la série des "orphelins Baudelaire " ou la saga "le livre des origines" et sans parler de l'incontournable "Harry Potter, voici une nouvelle venue Wilma Tenderfoot une jeune orpheline vivant sur l'ile de Cooper, une ile où les habitants vivent en vase clos.

Une ile coupée en deux par une ligne de démarcation séparant les habitants du haut de Cooper (les gens aisés) et ceux du bas (les pauvres). Etant orpheline, Wilma vit dans un orphelinat "l'institution des petits malchanceux" sous la coupe de madame Skratch la terrible directrice. A 10 ans Wilma n'a qu'une obsession : devenir détective comme son idole Théodore P. Lebon le plus grand détective de l'ile. Sa vie prend un tournant quand elle est placée comme domestique chez madame Ronchard dans le haut de l'ile de Cooper. Même si elle n'y est pas spécialement bien traitée, elle se retrouve la voisine de son idole Théodore P. Lebon et une mystérieuse disparition de diamant va lui permettre de mettre ses talents de détective en pratique.

L'univers loufoque de ce roman et l'humour omniprésent n'empêchent pas que l'intrigue policière, pleine de mystères, de rebondissements et de meurtres (ce qui est plutôt rare pour un livre jeunesse) soit parfaitement réussie. Bien évidemment on s'attache plus particulièrement a cette Wilma Tenderfoot petite fille un peu gaffeuse mais dont la ténacité et l'envie de bien faire est proverbiale. Le tandem qu'elle forme avec son chien Pétrin est une source de bonne humeur et d'inventivité pour la résolution des énigmes et pour le plaisir de lecture du jeune lecteur. Elle devra aussi faire face a un méchant vraiment méchant (quoiqu'un peu grotesque) mais elle pourra compter sur le détective Théodore P. Lebon et l'inspecteur Lecitron pour l'aider.

Un roman jeunesse plein d'ingéniosité et d'humour qui captivera l'intérêt du lecteur de la première a la dernière page. Une fois la dernière page tournée, il n'aura qu'une envie : se procurer le second épisode des aventures de Wilma "l'énigme du poison putride".

Lire la suite

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

21 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

Il fallait bien que je me lance dans la lecture du roman "prix Goncourt 2013", non que je soit un aficionado des lauréats de ce prix mais parce que le contexte de ce livre, l'après guerre 14/18, m'intéresse beaucoup. Mais ce qui m'a beaucoup freiné, c'est l'auteur Pierre Lemaitre cet auteur de polar reconnu qui passe "au livre sérieux" et qui dès son premier essai remporte le "saint graal". Réticence de ma part du au fait que j'avais peu gouté (doux euphémisme !) ses deux polars, "travail soigné" et "robe de marié" que j'ai lu pourtant précédé d'une critique enthousiaste. Allais je au devant de nouveaux déboires avec son roman "historique" ? Non pas cette fois, j'ai vraiment adhéré a cette histoire de gueule cassée et d'arnaques aux morts qui joue a fond la carte du réalisme (hormis la scène finale qui a mon sens est un peu tiré par les cheveux) nous racontant deux intrigues parallèles, la première du coté des laissés pour compte avec ces deux soldats revenus de la guerre dont un avec la moitié du visage en moins et une addiction a la drogue en plus et qui doivent survivre sans aide ni reconnaissance de la nation. L'autre ses situant du coté des nantis, ceux qui a la guerre étaient ces officiers qui envoyaient sans sourciller leurs soldats a l'abattoir et qui une fois revenu a la vie civile profite de leur image de héros pour amasser un maximum d'argent. Sujet grave traité a la fois avec beaucoup de précision historique mais aussi parfois une certaine légèreté de ton qui rend l'histoire très plaisante a lire. Une réussite due aux personnages qui par leur humanisme mais aussi leur manque d'humanité rendent parfaitement la complexité de l'être humain.

Un "prix Goncourt" qui se lit facilement et avec beaucoup de plaisir, ce n'est pas le cas tous les ans ! Ma note 8/10.

Lire la suite

Mathieu Hidalf et le sortilège de ronces de Christophe Mauri

16 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Mathieu Hidalf et le sortilège de ronces de Christophe Mauri

Troisième aventures de Mathieu Hidalf et de ses compagnons de fortune (ou d'infortune !). D'habitude Mathieu est le grand instigateur des pires complots et des tours les plus pendables mais là c'est lui qui se retrouve dans la peau de la victime et son père dans celui du bourreau (avec l'accord du roi). Mais quelle est donc la terrible épreuve imaginée par son père ? Un mariage, rien que cela ! Et en plus avec Marie-Marie du château boisée, celle avec qui une sorte de concurrence c'est engagée depuis plusieurs années. Mathieu décide donc de se réfugier dans l'école de l'élite et de trouver une solution pour éviter ce mariage. Mais dans l'école il va trouver aussi un mystérieux élitien noir qui rode et dont les intentions semblent bien dangereuse pour l'avenir des élitiens.

Toujours avec un grand plaisir que nous retrouvons Mathieu et sa bande dans un épisode plus tourné vers l'aventure. A l'instar de Harry Potter, plus on avance dans les aventures de Mathieu Hidalf plus l'ambiance s'assombrit. D'un univers assez enfantin et malicieux du départ on passe a une atmosphère plus tendu et plus sombre où les dangers se font de plus en plus précis. Heureusement qu'il nous reste l'humour et la famille Hidalf pour alléger cette ambiance pesante. On rit, on frémit, on s'interroge sur la suite et la fin nous laisse sur notre faim, en plein suspens et des questions plein la tête. Une suite qui marque un tournant dans cette série et qui rempli parfaitement son rôle nous laissant en pleine expectative et n'ayant qu'une envie : connaître la suite et savoir comment Mathieu Hidalf va réussir a rebondir. Une série en passe de devenir un incontournable.

A partir de 11 ans.

Lire la suite

Retour à Whitechapel de Michel Moatti

13 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Retour à Whitechapel de Michel Moatti

Encore un auteur qui pense avoir trouvé l'identité du fameux "Jack the Ripper " ou Jack l'éventreur pour les francophones et pour nous faire part du résultat de son enquête il utilise le biais du roman. Utilisation intéressante pour nous immerger dans ce Londres de l'époque victorienne mais qui très vite montre ses limites pour le côté enquête et démonstration de l'identité du coupable. Ce qui m'a dérangé le plus c'est la création du personnage Amelia Pritlowe , fille d'une des victimes de Jack et qui mène l'enquête cinquante ans après les faits car c'est grâce a elle (et aussi une expérience difficilement crédible pour un esprit cartésien) que dans ce livre l'identité du coupable nous est donné. Qu'un personnage de fiction soit mélangé a une histoire vraie enlève tout sentiment de véracité pour le lecteur. Une fois la dernière page tournée c'est avec un sentiment très mitigé que le lecteur referme ce livre. Le sentiment que l'auteur n'a pas réussi a faire de son roman une démonstration implacable quand a l'identité du meurtrier et qu'il ne répond pas aux questions que tous ceux qui se sont intéressé a Jack l'éventreur comme la sempiternelle question pourquoi Jack ce tueur en série a arrêter de tuer après ces cinq meurtres alors que l'on sait pertinemment qu'un serial killer continue a tuer tant qu'il n'est pas arrêté par la police ou la mort.

Ma note 6/10 pour ce roman réussi pour son atmosphère mais pas pour sa démonstration de l'identité du coupable.

Lire la suite

Pour quelques milliards et une roupie de Vikas Swarup

9 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Pour quelques milliards et une roupie de Vikas Swarup

La jeune Sapna Sinha est une jeune indienne dont la vie n'a pas toujours été très tendre avec elle : sa soeur s'est suicidée, son père est décédé dans d'étranges circonstances et sa mère souffre d'un mauvais état de santé. Elle a du interrompre ses études pour subvenir aux besoins de sa famille en prenant un poste de vendeuse en électroménager.

Une vie morne et sans beaucoup d'espérance qui va voler en éclats quand un industriel richissime lui propose de faire d'elle son successeur a la tête de son entreprise et de sa fortune a la condition qu'elle passe avec succès sept épreuves. Commence alors pour Sapna un périple où elle devra éviter les embuches qui vont parsemer son chemin et faire face a de nombreux défis.

C'est le deuxième roman que je lis de Vikas Swarup après "les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux". Un roman qui m'avait fortement déçu et qui a mes yeux souffrait beaucoup de la comparaison avec le film "Slumdog Millionnaire", son adaptation pour le grand écran car pour une fois le film est (pour moi) supérieur au livre. Qu'en est il de ce roman ? Déjà il bénéficie d'être vierge de toute adaptation ce qui m'a permis de l'aborder sans aucun préjugé. Sous forme de fable (ou de conte) l'auteur nous fait découvrir certaines facettes de l'Inde et la place de la femme dans cette société où le moderne et technologie de pointe cohabitent avec un esprit de caste et de tradition. L'auteur pointe du doigt avec un air de ne pas y toucher les contradictions de ce pays et les obstacles que doivent affronter les femmes pour pouvoir se faire une place . Un portrait peu complaisant où les pots de vin, les mariages arrangés et l'esclavage des enfants font partie intégrante du paysage. Un conte social doublé d'un polar au rythme trépidant et qui nous entraine dans ses filets avec beaucoup de plaisir. Un plaisir dû a une histoire palpitante, des personnages attachants et complexes mais aussi aussi a un style très .plaisant. Ma note 8/10.

Un grand merci a Babélio et aux éditions Belfond pour ce partenariat.

Lire la suite

Monuments Men de Robert M. Edsel

6 Avril 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Monuments Men de Robert M. Edsel

Ce livre n'est pas un roman, il nous raconte l'histoire peu connue (avant que George Clooney nous en fasse une adaptation pour le cinéma) de ces militaires férus d'art qui lors de la deuxième guerre mondiale vont risquer leurs vie pour retrouver tous les chefs d'oeuvre que Hitler et ses chefs nazis ont pillés et volés que ce soit aux musées nationaux ou aux riches familles juives déportées. L'auteur nous fait suivre le parcours de neuf de ces chercheurs de trésors ( 8 hommes et une femmes) et nous raconte en toile de fond cette seconde guerre mondiale a partir du débarquement américain en Normandie. L'histoire de ces hommes et de cette femme est passionnante et nous fait découvrir un épisode de cette guerre que l'on ne soupçonnait pas et l'auteur leurs rend un hommage mérité a ceux qui ont oeuvré dans l'ombre et de manière désintéressé pour que le monde puisse continuer a profiter de ces oeuvres d'art. On sent que l'auteur s'est énormément documenté et qu'il éprouve pour son sujet une admiration qu'il veut nous faire partager. Mais, car il y a un mais, le style ne suit pas cette enthousiasme. Que le style est lourd avec énormément de répétitions qui plombent le plaisir de lecture et on se prend a rêver de ce sujet traité par un écrivain digne de ce nom. Dommage ! Ma note 6.5/10.

Et le film me direz vous ? Car après le livre je suis allé voir le film avec ce casting de rêve. Un film qui a du couter cher et qui est particulièrement bien raté. Une vraie daube qui se fout bien de la vérité historique du livre et qui ne sait vraiment pas quoi faire avec un casting encombré de star qui a bien du mal a donné de l'existence aux personnages. Un film hollywoodien aux allures de pantalonnade et joué par une bande de pieds nickelés sur fond de "grande vadrouille" mâtiné de "bidasses en folie. En un mot : raté (et dans les grandes largeurs !).

Lire la suite