Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Les Minuscules de Roald Dahl

30 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 6-10 ans

La mère de Petit Louis lui a raconté des histoires terrifiantes sur la Forêt Interdite. Mais la curiosité est la plus forte , l'emporte sur la peur et Petit Louis s'aventure dans la forêt. D'inquiétants grondements l'obligent à se réfugier dans les branches d'un arbre immense. Il découvre alors les Minuscules, les tout petits hommes des arbres, qui vont le faire entrer dans un monde magique.
Envie de s'aérer la tête après le très beau mais très éprouvant "The Brave", je suis allé chaparder un livre dans la bibliothèque de ma fille (d'un autre côté c'est moi qui lui ai acheté, donc j'ai moins de scrupules). Mon choix s'est porté sur ce petit livre (67 pages) car j'aime beaucoup cet auteur et que les illustrations m'ont tapées dans l'oeil. J'ai été surpris que ce ne soit pas l'illustrateur attitré de Roald Dahl, Quentin Blake qui s'y colle mais après avoir lu l'histoire le choix de Patrick Benson me semble plus logique. C'est l'histoire la plus poétique de Roald Dahl et les illustrations superbes de Patrick Benson renforcent cette immersion. En résumé : petit livre, grand plaisir.
De cet auteur, il faut lire "Charlie et la chocolaterie" ( il y a eu le film de Tim Burton avec Johnny Depp), "Le Bon Gros Géant", "Mathilda" (adapté au cinéma par De Vitto) et d'autres que j'oublie ou que je n'ai pas encore lus.
Lire la suite

The Brave (Rafael, derniers jours) de Gregory Mcdonald

29 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Rafael est un père de trois enfants, illettré, alcoolique, sans travail et habitant un bidonville sans électricité, ni gaz, ni eau courante. Un jour, on lui propose de tourner pour la somme de trente mille dollars un Snuff film c'est à dire un film où il sera tué pour de vrai . Pour offrir une vie meilleure a sa famille et se sachant sans avenir, il accepte . Il ne lui reste plus que trois jours a vivre.
Noir c'est noir et il n' y a plus d'espoir comme dirait Johnny. Si vous avez le moral en berne, passez votre chemin car ce livre n'est pas pour vous. C'est un livre qui nous emmène dans les bas fond de la société humaine, là où l'on est prêt a escroquer et a tuer quelqu'un  que pour faire du profit, où un homme trahit son frère pour de l'argent, où l'on tue pour empêcher des être humains de survivre en récupérant les poubelles, où les pauvres sont considérés comme des sous-homme. Heureusement, il y a Rafael l'innocent, l'agneau que l'on va égorger. Celui qui veut profiter de sa famille une dernière fois en essayant de les gâter avec des cadeaux pas toujours bien choisis mais choisis avec le coeur. Il veut que son sacrifice sert a sortir sa famille de ce bidonville, mais le lecteur sait bien qu'il s'est fait roulé, que sa mort est inutile.
Roman noir, violent (le chapitre 3 où l'on nous décrit tout ce que subira Rafael pendant sa mise a mort est insoutenable), révoltant  mais aussi avec des moments de grâce. Ce livre est a lire, il marque durablement et résonne longtemps en nous. C'est le roman du désespoir et de la misère .
Roman recommandé par Canel et je l'en remercie .
Ma note 8.5/10.
Lire la suite

Tagué par Canel

29 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio

1) Si on vous proposait d'écrire votre biographie, vous prendriez qui comme nègre ? (et oui, tous le monde n'a pas un don pour la littérature).
Comme je suis un spécialiste des caddies, je prendrais Cormac McCarthy

2) Vous êtes en train de lire le tout dernier chapitre d'un livre, celui qui vous a fait passer une nuit blanche, la fin qui vous fait saliver (notez le jeu de mot siouplé) depuis une centaine de pages... Lorsque survient une femme nue. On va dire qu'elle s'appelle... Juliette Binoche. elle a l'air chagrine. elle a une petite douleur à l'épaule, et est persuadée qu'un petit massage lui ferait le plus grand bien. Que faites-vous ? 
Je lui dirais "mais enfin madame je suis fidèle!". (Je sais ça sonne faux cul mais Madame traine peut-être sur mon blog!)

soan

3) C'est la fin du monde. Quel livre mettriez-vous dans la capsule qui sauvegardera une trace de l'humanité ? (Voudriez-vous vraiment que ce soit Orgueil et préjugés ? ).
Jamais lu de Jane Austen (un jour peut-être) par contre je mettrai bien un livre de Thomas Hardy :Jude l'obscur.

4) Quelle est pour vous la pause lecture idéale ?
Quand j'attend que ma fille termine son cours de percussion africaine.

5) Si vous aviez le pouvoir de trucider/effacer un personnage de roman, ce serait qui ?
Kurtz le tueur de la trilogie "les voies des ombres" de Camut et Hug car il commence a me gonfler.

6) Sauveriez-vous Voldemort, juste pour avoir un huitième tome ?
Non, sept tomes c'est tres bien, il faut savoir s'arreter.

7) Jusqu'où êtes-vous allés pour un livre ?
Jusqu'a la dernière page.

8) Si vous pouviez retourner dans le passé rencontrer un auteur. Ce serait qui ? Quelle seraient vos toutes premières paroles ? (A part "bonjour")
J'irais pas bien loin, ce serait Robert merle et je lui dirais : Merci.

9) Décrivez la bibliothèque (personnelle ou pas) de vos rêves ?
La mienne

10) Vous retournez dans le passé (décidément, bande de veinards !), en pleine seconde guerre mondiale. Quel livre donneriez-vous à Hitler pour qu'il arrête de cramer des bouquins ?
"Madeleine" d'Amanda Sthers car c'est tellement ennuyeux qu'il se serait suicidé bien avant.
Lire la suite

Prières exaucées de Truman Capote

26 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Ce livre est un roman inachevé, qui aurait dut être pour Truman Capote son chef d'oeuvre. Mais après le succès phénoménal de  son livre "De sang- froid" , l'auteur sombre dans l'alcool, la drogue et les médicaments et il se laisse griser par sa popularité. Ce roman, qu'il définit comme son chef d'oeuvre proustien de la haute société américaine, le hantera jusqu'à la fin de sa vie . Il mentira sur l'état d'achèvement de ce livre en annonçant a plusieurs reprises que son ouvrage est achevé . Il en publie trois chapitres dans le magazine Esquire (les trois chapitres qui forment ce livre inachevé) et l'un ce ces chapitres "la Côte Basque" fait scandale car il y fait une description corrosive de cette société qu'il côtoie . Ses amis se  détournent de lui pour avoir révélé certains dessous d'intrigues . Ce livre sera publié à titre posthume en 1987 ( Truman Capote est mort en 1984).
Le héros de livre s'appelle P.B. Jones, c'est un orphelin amoral, bisexuel , mauvais écrivain qui vit grâce a ses charmes qu'il monnaye et  son humour grinçant qu'il dispense sans compter. On le suit dans ses pérégrinations a travers le globe où il fait la connaissance d'époux dépravés, de femmes désaxés et de personnages réels tout aussi déjanté.
Difficile de dire après avoir lu cette ébauche de roman , si Truman Capote avait réussit a terminer son livre s'il aurait pu en faire ce qu'il aurait voulu qu'il soit : un chef d'oeuvre. Les deux premiers chapitres "Des monstres à l'état pur" et "Kate McCloud" sont prometteurs même s'ils sont très glauques et portés sur le coté sordide du sexe. Le troisième, par contre, "La Côte Basque" est décevant car il ne sert qu'a nous décrire toutes les turpitudes mondaines et a dévoiler des secrets d'alcôve. C'est assez scabreux et vulgaire et je comprend le tollé qu'il a suscité lors de sa publication dans les magazines.
Le style est là même si sa lecture peut-être jugée choquante. Ma note 6/10.
Il faut lire "De sang froid" de Truman Capote car ce livre est son véritable chef d'oeuvre et il est inoubliable.


Lire la suite

Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

23 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

1932. Martin Schulse, un allemand, et Max Eisenstein, un juif américain, qu'unit une profonde affection, sont marchands de tableaux en Californie. Le premier décide de rentrer en Allemagne où un certain Adolf Hitler est en voie d'accéder au pouvoir. 
C'est un roman épistolaire qui décrit sans complaisance une tragédie dans l'Allemagne Nazie. On suit dans un laps de temps très court (1932 à 1934)  la correspondance entre ces deux amis dont la vision du monde va diverger et qui verra finir leur relation amicale dans le drame.
J'ai toujours eu beaucoup de mal avec les nouvelles et les courts récits. Soit je trouve que la fin est ratée, soit  je trouve l'intéret de l'histoire limité. Rares sont ,pour moi, les auteurs qui excellent dans cet exercice difficile.Seul Steinbeck, Maupassant, Du Maurier, Gary et quelques autres trouvent grâce a mes yeux. Mais là je peux rajouter ce petit livre qui est un vrai petit bijou. Réussir a nous décrire en un peu plus de 80 pages toute la bassesse, toute la haine et toute la vengeance du genre humain en temps de guerre n'est pas donné a tous le monde. C'est écrit tellement simplement qu'on se dit qu'on aurait pu l'écrire nous même.
Je ne connaissais pas cette auteure américaine née en 1903 et morte en 1997. Elle a écrit ce récit  en 1938 qui a connut un grand retentissement et c'est mérité.
Ma note sera de 8.5/10.

Lire la suite

La route de Cormac Mc Carthy

20 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Un père et son fils sont tous les deux en train de marcher sur une route (d'où le titre) pour descendre vers le sud pour trouver un climat plus clément. Au fil des pages on comprend qu'il s'est passé quelque chose de terrible, que le monde est dévasté sûrement par une explosion nucléaire. Des cadavres jonchent cette route qu'empruntent nos deux rescapés et leur caddie rempli de toute leur richesse, ils n'ont qu'une idée fixe : survivre. Survivre au froid, a la faim, aux survivants cannibales.
Ça ressemble a un livre d'anticipation mais ce livre se veut plus que cela. Il doit nous faire réfléchir, il est rempli de parabole que je n'ai pas comprit . Manque de culture sûrement et aussi de culture  biblique car les deux héros ont un côté christique très prononcé. Sinon on suit ces deux personnages avec leur caddie cherchant a manger et aussi évitant de se faire manger pendant tout le livre d'où souvent une impression de répétition et de relire toujours la même chose. Idem pour les rares dialogues entre le père et le fils  qui en plus d'être très succincts sont aussi très répétitifs .
Les personnages ne portent pas de nom, on les désigne par l'homme pour le père et le petit pour le fils. On ne sait pas dans quel pays ils sont, on ne sait pas a quelle date on est. On ne sait rien ou pas grand chose.
Un livre qui m'est passé au dessus, j'ai pas pris beaucoup de plaisir. Dans le genre post-nucléaire , j'ai préféré et de loin le "Malevil" de Robert Merle. Ma note est de 4/10.
Ce livre a eu le prix Pulitzer 2007 .
Lire la suite

Le complot contre l'Amérique de Philip Roth

16 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

L'auteur nous raconte comment l'Histoire avec un grand H aurait pu se dérouler si Lindbergh le célèbre aviateur, mais aussi antisémite, s'était présenté  aux élections américaine de 1940 face au président sortant Roosevelt et s'il l'avait emporté. C'est le regard de l'auteur du haut de ses 7 ans sur sa famille juive et les conséquences qu'aurait pu avoir cette élection. C'est de la politique fiction et c'est assez effrayant de se dire que le fil est tenu entre une démocratie et une dictature qu'il suffit d'un rien pour que le sort de millions de personnes change. Lindbergh étant  un isolationiste, il est contre l'entrée en guerre des États-Unis contre l'Allemagne de Hitler et il éprouve même pour lui une certaine sympathie.
Ce livre est un exercice de style plutôt bien fait car on arrive a se demander si l'Histoire ne s'est pas réellement déroulé comme cela. Par contre la fin est plutôt raté car on a l'impression que l'auteur ne savait plus comment finir son histoire et donc il la raccroché au vrai déroulement de l'Histoire d'une manière artificielle comme s'il était nécessaire de finir sur une happy end.
Un livre qui se lit avec plaisir même si a la fin on se demande le véritable intèret de cet exercice. Nous faire comprendre qu'il est nécessaire de rester vigilant ? Peut-être. Ma note 7/10.
Lire la suite

Coraline de Neil Gaiman

13 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Coraline vient d'emménager dans une étrange maison et , comme ses parents n'ont pas le temps de s'occuper d'elle, elle décide de jouer les explorateurs. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien. Identique , et pourtant...
C'est un univers bien a lui que crée Neil Gaiman avec ses personnages pittoresques et une Coraline Jones qui va découvrir un monde parallèle qui dans un premier temps l'attire mais qui rapidement va l'effrayer comme nos petites têtes blondes (ou brunes ou rousses)qui vont adorer  avoir peur.
C'est agréable à lire, sans temps mort et avec de nombreux rebondissements. Cela aborde de nombreux sujets comme la mort et les relations parents/ enfants (de manière superficielle , c'est un livre pour enfant). A lire a partir de 7/8 ans car  c'est une histoire qui peut effrayer les plus jeunes.
J'ai entendu parler de Coraline par le biais du cinéma puisque je l'ai vu en dessin animée avec ma fille et ce n'est qu'après que j'ai découvert qu'au départ c'était un livre. Je l'ai découvert par les blogs amis de Melisender et celui de rubrique en vrac qui en ont fait un article. Donc je l'ai acheté pour le lire a ma fille comme histoire avant de dormir (pas nécessairement le bon plan car ça a tendance a créé des cauchemars). Je recommande de lire ce livre mais aussi de voir le dessin animé qui est un modèle du genre et qui colle parfaitement au livre, il faut dire que le réalisateur n'est autre que le co-réalisateur avec Tim Burton de "L'étrange noël de Monsieur Jack". Un sans faute pour Coraline.

Lire la suite

Stigmate de Jérome Canut et Nathalie Hug

8 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Ce livre est le deuxième tome de la trilogie "les voies de l'ombre" donc ceux qui n'ont pas lu le premier tome "Prédation" et qui veulent le découvrir surtout qu'ils ne lisent pas ce qui suit .
Les victimes du monstre Kurt essayent de reprendre une vie normale jusqu'au moment où l'un d'entre  eux se fait suicider. Alors elles se regroupent et recherche la seule personne en qui elles ont confiance: l'inspecteur Baudenuit. Mais celui ci est introuvable!
Autant j'ai beaucoup aimé "Prédation" autant j'ai vraiment été déçu (eh oui encore!) par le second épisode. Premièrement dans ce livre pas de suspens, on comprend rapidement que Kurt est indestructible donc on sait qu'on le retrouvera dans le dernier tome. Alors les auteurs pour relancer l'intérêt nous rajoute une nouvelle bande de tueurs qui veulent la peau de Kurt mais aussi d'un des membres des survivants pour un prétexte assez abscons. C'est assez artificiel et ils manquent singulièrement d'épaisseur. Deuxièmement , les auteurs se livrent a une surenchère de scènes les plus gores : arrachage d'ongles, suicide avec le sang qui gicle partout et j'en passe. Ces scènes m'ont très vite lassées d'autant plus qu'elles sont gratuites. Troisièmement,  l'histoire: il y en a pas! Ce ne sont que des scènes mis bout a bout pour soi disant nous faire rentrer dans la psychologie des différents personnages . Mais le problème c'est que l'on comprend rapidement comment cela va se terminer et un thriller quand on devine la fin, il perd énormément de son intérêt. Et le pompon reste évidement les extraits du livre de Kurt que l'on nous  fait découvrir tout au long du roman : c'est lourd, inintéressant (on connaît son raisonnement de tueur, on a lu le premier livre!) et c'est redondant. Il me reste le dernier tome a lire (car j'ai fait l'erreur de l'acheter en même temps que le second) en espérant qu'il soit du niveau du premier.
Un livre a oublier, ma note sera de 3/10 (j'aurai du m'arrêter au premier)
Lire la suite

Birmane de Christophe Ono-dit-Biot

5 Octobre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

César, journaliste, part en vacances en Thailande avec sa petite amie mais les choses tournent mal et ils se séparent. Pris d'une soudaine envie de changement, il décide de s'envoler pour la Birmanie avec le secret espoir de réaliser un scoop journalistique. A la descente de l'avion il fera connaissances de la dictature, des attentats meurtriers et aussi d'une jeune doctoresse française d'une ONG . Guidé par elle, il va se laisser happer par ce pays dont il tombe amoureux mais qui l'entraîne dans des aventures périlleuses a la poursuite d'une mystérieuse Femme-tigre réfugiée avec son peuple au coeur de la jungle.
Livre qui commence d'une manière légère et qui peu a peu nous entraîne dans les méandres de la dictature et de la guérilla . L'auteur nous explique quels sont les enjeux de ce pays dont la principale richesse a été longtemps l'opium. Il nous fait découvrir un pays mystérieux en nous décrivant la beauté des paysages, les différentes ethnies qui la composent et les exactions commissent par la junte militaire .
Très beau roman qui par le biais d'une histoire d'amour nous plonge dans une aventure où le héros se retrouve entraîné dans une aventure où se mélange la drogue, la prostitution, les meurtres politiques et l'emprisonnement. C'est une vraie immersion dans un univers sombre et flamboyant où voit la métamorphose du héros qui au départ n'est qu'un homme naïf ayant soif de dépaysement pour finir par un homme mûrit par son expérience  de la jungle.
Un dépaysement , la découverte d'un pays méconnu (et pour cause!) et une histoire pas banale ce sont les principaux ingrédients de ce livre qui se lit avec beaucoup de plaisir et qui mérite bien une note de 7.5/10.
A noter que ce livre a reçu le prix interallié 2007.
Lire la suite
1 2 > >>