Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Un avion sans elle de Michel Bussi

15 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

img715.jpg

 

23 décembre 1980, un avion en provenance de Turquie s'écrase dans une montagne du Jura. Bilan : tous les passagers sont morts sauf un bébé, une petite miraculée qui seule a échappée a une mort atroce. Un bébé réclamé par ses grands parents mais le problème c'est qu'il y a deux familles différentes qui le réclament car au départ de l'avion il y avait deux bébés a bord. Mais lequel des deux a survécu et lequel a été  tué dans l'accident : Emilie la petite fille d'une famille modeste ou Lyse-Rose petite fille d'un riche industriel. Commence alors un long combat pour déterminer a qui ce bébé doit être confié. Un combat difficile où les coups bas vont pleuvoir.

 

C'est un livre que j'ai acheté au hasard ne sachant même pas que c'était un polar et sur le fait qu'il avait reçu le "prix  Maison de la presse". Un  polar qui commence tranquillement nous plongeant dans cette histoire de bébé pour lequel deux familles se battent pour obtenir sa garde, une histoire que l'on découvre par le biais d'une enquête menée pendant 18 ans par un détective au prénom et au nom improbable : Crédule Grand-Duc. Puis le lecteur sent que le mystère s'épaissit, que les protagonistes de cette affaire lui cachent des choses. Pendant toute la durée du livre (enfin presque !) le lecteur balancera entre le fait que le bébé s'appelle Lyse- Rose ou Emilie selon ce qu'il apprendra tout au long de l'enquête. Un mystère que l'auteur va s'évertuer a faire tenir jusqu'à la fin et ce sur plus de 570 pages. Une gageure presque réussie. Un polar que l'on a en tout cas beaucoup de mal a lâcher, très addictif et a l'intrigue originale. Un polar presque parfait. Seul bémol, le trop politiquement correct que l'on ressent du livre qui fait que certaines hypothèses que l'on pouvait échafauder pour la résolution de l'énigme sont mises de cotés par le lecteur ce qui lui permet de trouver la solution. Mais cela reste un polar de très bonne facture qui nous embarque avec lui et que l'on beaucoup de mal a lâcher. 570 pages qui se dévorent. Ma note 9/10.

A noter que ce livre a reçu le "prix Maison de la presse" 2012 et le "prix du meilleur polar francophone".

Lire la suite

A moi seul bien des personnages de John Irving

13 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img714.jpg

 

 

Bill est un adolescent qui, dans les états unis puritain des années 50/60, se cherche. Il cherche sa voie mais surtout sa voie sexuelle. Il découvre rapidement qu'il est attiré par les hommes mais aussi par les femmes a petits seins. Une attirance pour les hommes qu'il va dans un premier temps cacher et qu'une fois adulte il assumera complètement. Une vie qu'il partagera entre des amours masculins et féminins et dans laquelle il devra faire face a l'arrivée d'une maladie nouvelle qui fera des ravages : le sida.

 

Quand on a un livre de John Irving entre les mains on a des certitudes. La première étant de passer du bon temps car un livre de cet auteur n'est jamais mauvais, au pire moyen et que même moyen il y aura des moments où l'on s'amusera et d'autres qui vous prendront aux tripes, c'est le propre des grands écrivains . Autre certitude c'est de retrouver les thèmes récurrents chers a cet auteur : les prostitués, la lutte, la ville de Vienne, le père absent , mais pas les ours(pas cette fois!). Des thèmes certes récurrents mais avec lequel Irving fait des livres a chaque fois différents. Autre certitude c'est que vous aurez un livre qui ne sera pas politiquement correct et avec celui ci on peut dire qu'il a mis le paquet avec l'histoire de cet adolescent bisexuel connaissant sa première expérience sexuelle dans les bras d'une bibliothécaire improbable. Autre certitude c'est de rencontrer des personnages inoubliables et dans ce roman il y en a beaucoup que l'on n'est pas près d'oublier. Mais après toutes ces certitudes, il reste une incertitude : ce roman est il un bon Irving ? Ma réponse (qui n'engage que moi) est oui. Pas le meilleur, qui reste pour moi "l'oeuvre de Dieu, la part du diable" (un chef d'oeuvre) mais un des très bon Irving. Un hymne a la tolérance qu'elle soit raciale ou sexuelle qui dans ces temps troublés où la simple idée d'un mariage homosexuel provoque tant de remous et de manifestations est salutaire. Un livre qui parle aussi de cette maladie qui va faire (et qui en fait toujours) des ravages :le sida.

Un livre rempli d'humanité, d'humour, de tragédie et d'amour. En résumé un livre sur la vie. Ma note 9/10.

 

Lire la suite

Le monde (Méto tome 3) d'Yves Grevet

9 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

meto.1300185117.thumbnail.jpg

 

Méto se retrouve de nouveau prisonnier de la Maison. Considéré comme un traître par ceux du dehors, il est surveillé par les césars dans le but d'en devenir un a son tour. Méto n'a qu'un but : faire semblant d'être un des leurs pour pouvoir réussir la révolte de l'intérieur. Pour cela il devra se méfier de tous ceux qui l'entourent et réussir a trouver des appuis a l'extérieur.

 

Troisième et dernier tome de cette série jeunesse de très grande qualité. Un épisode très riche aussi bien en actions qu'en révélations qui voit Méto quitter son île pour se confronter au continent. Un Méto plus mur de livres en livres qui va essayer de renverser Jove et toute sa clique pour les remplacer par un monde plus égalitaire et plus juste. Un livre dont on fait le rapprochement avec une actualité ressente comme les révoltes du "printemps arabe" où l'on voit que sous les désirs de changement peuvent se cacher des  envies de totalitarisme au moins aussi dangereux que celles qui avaient cours avant. L'auteur nous montre bien les difficultés auxquelles va se heurter Méto en voulant changer ceux qui gouvernent l'île. Il ne suffit pas d'enlever un despote pour faire une révolution, il faut surtout ne pas en réinstaller un autre. Pas d'utopie dans ce roman, une révolution ne se fait pas en claquant des doigts et en gardant les mains propres.

Un dernier roman du même niveau que les précédents qui nous fait quitter a regret Méto et ses amis sans que l'on sache s'ils réussiront dans la tache qu'ils se sont assignés.

A lire a partir de 11 ans.

 

 

Lire la suite

L'or des lutins (le maitre des clés T2) de Benoit Grelaud

8 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 6-10 ans

a.jpg

 

Après son voyage au pays des songes, Hugues est revenu chez lui. Il a pour mission de former une équipe de guerriers mais avec des membres vivants hors du pays des songes afin de combattre la sorcière Anka. Pour cela, Hugues va raconter toute son aventure a ses amis et leur demander de venir avec lui au pays des songes.

 

 

Dans ce second épisode de cette trilogie, on fait la connaissance des quatre meilleurs amis de Hugues. Comme dans le premier tome, c'est une avalanche d'aventures et de périls qui vont s'abattre sur cette petite troupe. Un épisode toujours aussi bien dosé entre action et humour et qui voit clairement le lutin Reghi devenir le vrai héros de cette histoire. Face a lui, Hugues et ses amis font pale figure et manque de consistance (surtout les amis de Hugues dont on a peine a faire véritablement connaissance). La bonne trouvaille de cette trilogie est Reghi qui par ses maladresses et ses réparties très drôles et qui font mouche attire toute l'attention du jeune lecteur .

Une suite aussi réussie que le premier tome et qui enchantera le lecteur. Un lecteur qui terminera sa lecture en plein suspense et qui devra attendre le mois d'août 2013 pour connaître la suite et la fin des aventures du lutin Reghi.

Lire la suite

Le pays des songes (le maitre des clés T1) de Benoit Grelaud

6 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 6-10 ans

le-pays-des-songes.jpg

 

Hugues, dix ans, est un petit garçon qui a des liens très forts avec son grand père. Quand celui ci décède, Hugues va se recueillir dans les bois où son grand père avait l'habitude de lui raconter des histoires merveilleuses peuplées de lutins, de Korrigans et de sorcières. Le lieu semble désert quand, soudain, sort de dessous les fourrées une bande de lutins qui viennent chercher Hugues pour qu'il les accompagne au pays des songes pour les aider a se débarrasser de la sorcière Anka. Il découvre que son grand père était le maître des clés du pays des songes et qu'il a fait de lui son héritier.

 

Premier tome d'une trilogie qui prend son inspiration des légendes bretonnes puisqu'on y trouve Korrigans, lutins et aussi l'Ankou personnage emblématique de la mort dans les légendes bretonnes. On pourrait aussi retrouver des ressemblances avec  " Arthur et les minimoys" ou  "les chroniques de spiderwick" sans pour autant que l'on puisse parlé de plagiat car cette trilogie possède son identité propre. Ceci grâce, entre autres, a un lutin gaffeur, vantard et pourtant attachant répondant au nom de Reghi qui donne beaucoup d'humour a ce livre grâce a ses répliques et ses maladresses.

L'univers féerique dans lequel ils évoluent est aussi un des nombreux atouts de ce roman jeunesse qui allie avec beaucoup de réussite action, humour et bons sentiments.

A partir de 7 ans.

Lire la suite

Agent 6 de Tom Rob Smith

6 Mai 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

img713.jpg

 

 

1965, les Etats-Unis et l'URSS sont en pleine guerre froide. De part et  d'autres, on semble pourtant s'activer pour rétablir le dialogue. Une initiative est mené pour organiser avec des étudiants russes et américains un concert pacifique. Coté soviétique la femmes et les deux filles de léo Damidov, ex agent du KGB, font partie du voyage alors que lui s'est vu refuser la permission de se joindre a eux. Et si ce voyage n'était qu'un prétexte et que derrière cette manifestation pacifique se cachait une machination politique ? Et si la famille de Léo Damidov était en danger ?

 

Troisième (et dernier ?) roman mettant en scène Léo Damidov après l'excellent "enfant 44" et le très décevant "Kolyma".

Tellement déçu par le second volet que c'est avec une certaine appréhension que je me suis attaqué a ce roman. Appréhension vite levée grâce a une intrigue intéressante couvrant les années 50  jusqu'aux années 80 et un rythme bien dosé sans aucun temps mort. Le contexte de la guerre froide et de la guerre en Afghanistan est remarquablement utilisé et permet au lecteur de découvrir les idéologies qui gouvernent les différents services secrets pour lesquels la vie d'un homme représente bien peu. L'auteur évite tout manichéisme en ne faisant pas du KGB une agence de méchants et du FBI une agence de gentils. En nous décrivant cette guerre d'Afghanistan où s'est embourbé l'URSS, il nous montre que la situation dont nous sommes le témoin de nos jours dans cette région est le résultat de ce qui s'est passé dans les années 80.

Un thriller réussi et très plaisant a lire. Conseil pour profiter pleinement de ce livre : ne surtout pas lire la 4ième de couverture bien trop bavarde.  A noter qu'il n'est pas obligatoire de lire les aventures de Léo Damidov dans l'ordre et que l'on peut très bien commencer par celui ci.

Un grand merci a Babelio et aux éditions Belfond-noir pour ce partenariat.

Lire la suite