Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

T'as été où Papy Pêchou? de Hubert Rublon et Laurence Clauss-Bridel

27 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres pour enfants 3-6 ans

biblioblog101.jpgUn jour qu'il s'ennuyait, un enfant demande a son papy , un ancien marin,  de lui raconter tous les pays qu'il a visité.

Et c'est un véritable tour du monde que l'on accompli avec Papy péchou. On part d'un petit port breton et on rencontre les lapons, les esquimaux, on remonte le mississipi a bord d'un bateau a roue, on pêche les poissons volants et j'en passe et des meilleurs. C'est un formidable album superbement illustré qui  d'une manière didactique  apprend beaucoup de choses aux enfants sans les ennuyer une seule seconde. Avec en plus une pointe d'humour. Pour les enfants qui ont envie de voyager. Ce livre est un vrai coup de coeur.

A partir de 5 ans. Ce livre fait partie d'une collection aux éditions coop  Breizh : "Papy Péchou", "Sacré Papy Péchou".

Lire la suite

Le fil du rasoir de Somerset Maugham

24 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

biblioblog100.jpgLarry et Isabelle s'aiment depuis leur jeunesse mais Larry depuis son retour de France où il a fait la guerre 14.18

en tant que pilote a changé. La guerre a laissé des traces, il n'est plus le même en revenant qu'en partant. Elle est une ambitieuse issue d'un milieu aisé, lui se cherche et veut privilégié son rapport aux autres. Alors qu'ils devaient se marier, ils décident de se séparer; Lui va partir a travers le monde pour trouver un but a sa vie, elle va se marier pour avoir une vie confortable. Les amoureux se retrouveront plusieurs années après.

Ce livre est formidablement écrit dans un style un peu suranné (il a été écrit en 1943) mais avec beaucoup d'élégance.

Il sert de prétexte a l'auteur pour nous dépeindre avec beaucoup d'humour et d'ironie une  société américaine de l'après première guerre mondiale où seul le profit compte. Le portrait d'Elliot, un snob , dandy  vaut son pesant de cacahuètes. Il nous le décrit comme quelqu'un de superficiel qui ne vit que pour ses relations mondaines, intransigeant dans le jugement qu'il porte sur les gens qui ne sont pas de son monde. Malgré cela l'auteur arrive a nous faire ressentir de la sympathie pour cet homme intelligent et cultivé, prêt a tout pour aider les gens de sa famille et qui aura une fin de vie pathétique.

Pour apprécier ce livre, il faut aimer les descriptions, les digressions et se laisser porter par ses personnages qui nous racontent leurs destins de la première guerre mondiale jusqu'à la grande dépression.

Ce livre est une relecture. J'ai lu ce livre, il y a une vingtaine d'années (j'étais très jeune a l'époque !) et il m'avait laissé dans mon souvenir un grand plaisir de lecture. Le croisant dans une librairie, je me suis décidé a voir si après tout ce temps, le plaisir était toujours là. Je confirme, ce livre est pour moi, une vraie bouffée d'air pur. Là où certain trouveront désuétude, j'y ai trouvé plénitude. Ma note 8/10.

Lire la suite

L'oeil du loup de Daniel Pennac

23 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

biblioblog099.jpgDans zoo, un enfant et un vieux loup borgne se fixent, oeil dans l'oeil. Toute la vie du loup défile au fond de son oeil : une vie sauvage en Alaska, une espèce menacée par les hommes. L'oeil de l'enfant raconte la vie d'un petit africain qui a parcouru toute l'Afrique pour survivre et qui possède un don précieux : celui de conter des histoires qui font rire et rêver (4ième de couverture).

Un petit livre (93 pages) empreint de poésie. Un régal. Un conte avec des personnages attachant où le loup n'est pas celui qui tue mais celui qui est pourchassé. Un livre émouvant qui rend heureux . Un livre qui explique aux enfants simplement que l'Homme est en train de détruire la nature. Un très beau livre jeunesse.

Conseillé a partir de 11 ans mais ma fille 8 ans l'a beaucoup aimé et veux le relire.

Très belles illustrations et couverture de Catherine Reisser.

Lire la suite

Robe de marié de Pierre Lemaitre

22 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

biblioblog098.jpgSophie est une jeune fille qui voit sa vie transformée en enfer . Son mari s'est suicidé, elle sombre dans la folie et pour couronner le tout, elle est recherché pour l'assassinat d'un petit garçon dont elle avait la charge. Mais est elle vraiment folle et est elle responsable de ce meurtre?

Encore un livre dont j'ai vu fleurir un peu partout les critiques. Critiques positives en règle générale. Ayant été déçu par son premier roman "travail soigné" mais désireux de découvrir ce titre, je me le suis acheté et là, il faut bien admettre une seconde désillusion. J'ai vraiment pas aimé ce livre et pour plusieurs raisons. Première raison, le style : dans le premier chapitre "Sophie "où la lecture m'a été particulièrement pénible avec un style haché et saccadé, dans le second chapitre "Frantz" où on a le droit a une écriture froide pour nous faire le rapport avec beaucoup de complaisance et un luxe de détails des meurtres dont on a déjà eu connaissance dans le premier chapitre. Deuxième raison, le sujet qui a été traité de nombreuses fois mais surtout de façon plus convaincante . J'ai pensé a "prières pour la pluie" de Dennis Lehanne  dont le thème est le même mais dont le traitement est beaucoup plus réaliste et  plus enlevé. Car le moins que l'on puisse dire c'est que ce livre n'est pas crédible une seule minute, la fin on n'en parle même pas avec ce happy end tiré par les cheveux où comme par enchantement la victime comprend tout et passe a l'attaque.Et cerise sur le gâteau, une explication du dénouement  des deux dernières pages pour le moins pathétique.

La troisième raison, c'est la morale qui transparaît : oeil pour oeil, dent pour dent. Tu me pourrit la vie ,j'ai le droit de te tuer. Tu m'humilies sexuellement, j'ai le droit de te tuer. Message qui me semble discutable . Sans parler des scènes de crimes que l'on nous décrit deux fois (du coté de Sophie et du coté de frantz) avec un luxe de détails scabreux et avec semble t'il beaucoup de complaisances.

En résumé, un livre que je n'ai pas aimé et qui sera sûrement mon dernier de Pierre Lemaitre. Ma note 3/10.

Lire la suite

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti

21 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

biblioblog097.jpgDésirée, une jeune bibliothécaire et veuve de fraîche date se rend souvent sur la tombe de son mari et elle y croise  Benny, agriculteur,  qui lui se rend sur la tombe d'à côté. D'abord agacée par son apparence physique et par sa pierre tombale exubérante, Désirée va tomber amoureux de lui sur un quiproquo (un sourire mal interprété) . Et commence pour les deux un amour passionné qui va se heurte a leurs différences.

J'ai vu fleurir ce livre sur beaucoup de blogs, ce qui m'a donné l'envie de le découvrir. Et bien m'en a pris.Car sous le couvert d'une histoire d'amour l'auteure, a grand coup d'humour décapant, nous dresse un portrait du couple assez saisissant. En alternant les point de vue des deux amoureux, on voit ce que chacun ressent dans une même situation. Au delà des différences culturelles, c'est aussi l'égoïsme inhérent au genre humain qui fait que cet amour porteur de promesse se termine (peut-être) en eau de boudin mais aussi la pression sociale et le jugement porté par les autres.

En résumé, un livre drôle, émouvant , avec une vision juste sur le couple. Ma note:8/10.

Lire la suite

Les enfants de la nuit de Frank Delaney

20 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

biblioblog096.jpgNicholas Newman, architecte londonien renommé, a vécu une relation passionnelle avec Madeleine, une femme fragile et mystérieuse, de quinze ans son aînée, dont il ne connaissait rien, ni son histoire ni son passé. Sans doute était-elle la femme de sa vie, mais il l'a compris trop tard : Madeleine a été assassinée dans d'étranges circonstances.

Trois ans plus tard, Nicholas, qui ne s'est toujours pas remis de ce drame, prend quelques jours de repos dans un hotel en Suisse. C'est là qu'il fait la connaissance d'un couple de riches hongrois, qui lui montrent quelques photos de la villa qu'ils sont en train de restaurer en Italie. Sur l'une d'entre elles, Nicholas reconnaît une tour eiffel en améthyste, une pièce unique créée pour Madeleine, le seul objet dérobé par l'assassin après le meurtre.

Dès lors, Nicholas, devenu la proie d'une série d'agression, décide de lever le voile sur les secrets de Madeleine et de reprendre l'enquête sur sa mort. C'est le début d'un ténébreux voyage qui le conduira au coeur du cauchemar nazi (très bon résumé en 4 ième de couverture qui en ne dévoilant rien, nous met quand même l'eau à la bouche).

Voici un thriller très prenant qui nous entraîne dans les méandres abjectes des expériences nazis. La question que l'on se pose inévitablement après avoir posé ce livre est de savoir si ces expériences menées  sur les juifs au Schloss Martha ont véritablement eu lieu . En tout cas, quand on est plongé dans l'intrigue, on y croit  et la lecture des témoignages est particulièrement éprouvante. Mais ce livre c'est aussi une intrigue bien construite qui nous réserve des révélations inattendues sans tomber dans l'outrance. Car l'une des forces de ce livre c'est qu'il est crédible de bout en bout. Le héros est un anti héros qui nous est même pas sympathique, qui subit les évènements plus qu'il les anticipe et pourtant on suit son parcours (géographique et intellectuel) avec beaucoup d'intérêt.

En résumé, un très bon thriller éprouvant , difficile a lâcher avec une intrigue intelligente et bien dosée. Ma note 8/10.

Merci a Bob et aux éditions le cherche midi pour cette lecture en partenariat.

Lire la suite

Tagué par Canel (encore et toujours)

19 Avril 2010 , Rédigé par Biblio

P1010077-copie-1.JPGAlors voila le but est très simple, essayer de faire une petite histoire avec les titres de nos PAL (si c'est vraiment trop dur vous pouvez prendre des livres déjà lus, j'suis pas comme ça !).

Voila le challenge d'origine. Chose faite sans tricherie. Ce qui donne le texte :

Dans la dèche à Paris et à Londres, sans feu ni lieu, avant que le coq chante, j'avoue que j'ai vécu candide une enfance bretonne. Ils sont fous ces bretons!! Une folle famille! les enfants : Eva, la Reine des lectrices, Paulette et Roger, mon ami Frédéric le liseur. Il faut qu'on parle de Kevin, le neveu d'amérique, les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay sous les vents de Neptunes, l'étrange destin de Wangrin. Promets moi sous la lunes et les étoiles, Darling, a marée basse, la vérité ou presque.

A demain, sylvie.

Lire la suite

Le temps de la colère de Tawni O' Dell

16 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

biblioblog095.jpgHarry Altmyer, 19 ans, doit s'occuper seul de l'éducation de ses soeurs depuis que sa mère est en prison pour avoir tué son mari. Avec peu d'argent et en cumulant deux boulots, il essaie de maintenir a flot une famille qui risque a tout moment d'être séparée par les assistantes sociales. Jusqu'au jour où un nouveau drame va l'obliger a  affronter ses démons les plus noirs.

Voici un roman âpre et très dur. Âpre car dans ce roman, cette famille américaine est loin de ressembler a celle des Ingalls. Ce serait plutôt l'antithèse. On y voit un jeune homme qui, du jour au lendemain, doit prendre des responsabilités qui ne sont pas de son âge, doit ne penser qu'a sa famille en oubliant ses propres appétits et qui ne reçoit en retour de ses soeurs qu'un peu d'amour et surtout beaucoup de problèmes. Dur car tout le coté sexuel du livre est décrit avec des mots crus et très explicites, dur par les actes commis par les uns et les autres, dur aussi par les pulsions et les envies meurtrières de ce jeune héros. Et c'est aussi un roman très violent où les sentiments sont exacerbés et où la frontière entre la morale et l'immoral est très floue. C'est surtout un roman sombre où l'on voit le héros s'enfoncer peu a peu dans une existence dont la réussite semble compromise, où les issues ressemblent a des culs de sac. Paradoxalement, c'est un roman où l'humour est très présent, mais pas un humour grivois, un humour noir et désespéré, un humour pour survivre.

Ce roman, écrit a la première personne, est un formidable portrait d'un jeune homme avec son dévouement et son don de soi mais avec aussi ses nombreuses fêlures et ses zones d'ombre.

Un roman profond, dérangeant et obsédant. Un héros que l'on n'oublie pas facilement. Un bon livre qui mérite un 8/10.

Lire la suite

L'Immortel de Franz-Olivier Giesbert

13 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

biblioblog094.jpgCharly Garlaban, un des parrain du milieu marseillais, est abattu a bout portant dans un parking, et il reçoit 22 balles dans le corps. Et pourtant, Charly survit a ce traquenard, raison pour la quel la police le surnomme l'Immortel. Non seulement il survit mais il décide de se venger et de supprimer les auteurs de ce guet-apens. Jusqu'au moment où quelqu'un le devance et tue ses victimes avant lui. Jusqu'au moment où le cerveau de la fusillade, le Rascous, décide de reprendre la main et de se débarrasser pour de bon de Charly.

Tiré d'une histoire vraie, ce roman est une vraie immersion dans le milieu marseillais où l'on voit que le politique et le milieu sont étroitement liés (ainsi que l'O.M). L'intrigue est très efficace et très prenante. La description de ce milieu est très intéressante et nous montre le côté puéril de ce grand banditisme où tout  est une affaire d'ego. Les personnages sont haut en couleur. Ce que j'ai moins apprécié, c'est le côté marseillais dans les dialogues. J'ai trouvé pas naturel comment l'auteur fait parler ses personnages . Ils parlent dans un français châtié puis tout d'un coup on a le droit a des dialogues de Pagnol croisé avec du patois de truand. Comme par exemple: "- je ne vais pas me laisser escagasser la réputation comme çà, finit par s'écrier le Rascous. Je l'espoutinerai, ce counas. Il a assez fait caguer le monde". Ce que j'ai moins apprécié aussi, c'est le côté, ça beau être un truand qui tue sans états d'âme, c'est un être humain qui pleure, qui aime les animaux, etc... Essayer de nous le rendre aimable en nous montrant lourdement ses côtés humain m'a enlevé un peu de plaisir de lecture.

En résumé, un livre efficace, enlevé et prenant malgré quelques lourdeurs méridionales et une humanisation des truands qui m'a gêné.

Ma note sera de 7/10 et je remercie Ulike pour m'avoir fait découvrir cet auteur que je ne connaissais que de nom.

A noter que ce livre a été adapté pour le cinéma par Richard Berry et qu'il est actuellement a l'affiche. Je compte allé le voir et je vous donnerai mon avis sur cette adaptation.

Lire la suite

La pluie, avant qu'elle tombe de Jonathan Coe

11 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

biblioblog093.jpgRosamond, une vieille dame, vient de mourir. Elle a fait de sa nièce Gill et d'une mystérieuse Imogen ses  légataires. Rosamond a enregistré sur cassettes  une confession où elle revient sur sa vie et  sur les origines d' Imogen. Elle le fait en s'appuyant sur vingts photos qu'elle a choisie et qui ont marquées son existence.

Jonathan Coe est un auteur anglais connu pour ses romans où il dépeint avec un humour corrosif les travers de la société anglaise. On lui doit le très bon "testament a l'anglaise", le brillantissime "la maison du sommeil" et l'excellent diptyque formé par "Bienvenue au club" et "le cercle fermé".

Avec ce roman, l'auteur change de registre en abandonnant le registre de l'humour au vitriol pour un roman plus grave.

Le style est toujours aussi plaisant a lire, la construction du roman parfaitement maîtrisé mais c'est au niveau de l'émotion que j'ai eu beaucoup plus de mal. Je n'ai pas ressenti de compassion pour ses divers destins de femmes. J'ai trouvé l'intrigue assez banal malgré une certaine inventivité dans la forme. La fin du roman est très elliptique et assez décevante.

En résumé, un livre qui se lit avec plaisir pour la forme mais qui pêche beaucoup sur le fond. Une semi déception pour cet auteur que j'apprécie beaucoup, en espérant qu'il ne persévère pas dans un style qui, pour moi, ne lui convient pas.

Ma note 6/10.

Lire la suite
1 2 > >>