Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Une sainte de Emilie de Turckheim

30 Août 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img732.jpg

 

 

Difficile de résumer ce livre. Une histoire qui part dans tous les sens, qui mélange personnages atypiques et situations insolites. Le tout normalement parsemé d'humour noir. Je dis bien normalement car dans ce roman, l'humour a défaut d'être noir est surtout lourd. L'auteure, voulant faire de son roman quelque chose de brillant, force tellement sur le coté imagination débridée qu'elle fait de son roman un empilage d'histoires grotesques et indigestes pour le lecteur. A défaut d'avoir fait un roman brillant, elle a fait un livre clinquant où tout ce qui brille n'est pas de l'or. Le style me direz vous ? Après tout on a vu des livres être sauvés par le style ! Dans le cas présent le style se met au diapason du reste du livre : plat , rempli de cliché et qui donne des aigreurs d'estomac. Difficile d'aller jusqu'au bout de ce livre mais pourtant j'y suis allé, m'accrochant contre vents et marées pour finir ce livre et essayer de lui trouver une qualité. J'ai bien fait car j'ai réussi a lui en trouver une après avoir lu la dernière phrase. Une qualité essentielle dans ce cas : le nombre de pages, seulement 206 pages mais qui  pourtant m'ont parues compté double. Par contre reste une énigme : comment peut on éditer des livres de ce niveau ? Une énigme pour moi sans réponse.

J'ai lu ce livre dans le cadre de la sélection du prix roman fnac 2013. Ma note 1/10.

Lire la suite

Daffodil Silver d'Isabelle Monnin

7 Août 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

img731.jpg

  Deux soeurs s'aimaient d'amour, un amour riche et fort. Un amour qui n'empêche pas leur vie de femme et qui les épanouie. Le bonheur dans lequel ils vivent semble vouloir durer toute leurs vies. Jusqu'au jour où l'une d'elles meure brutalement,  tragiquement, commence pour la survivante le temps de la  tristesse et de l'absence.

 

Après le très bon(un coup de coeur pour moi) "les vies extraordinaires d'Eugène" qui parlait de la mort d'un bébé prématuré, Isabelle Monnin nous raconte l'histoire de deux soeurs dont la mort de l'une déterminera l'existence de l'autre. Un roman riche et foisonnant dont on ressort (difficilement) ému, assommé, groggy. Ce n'est pas un simple livre sur le deuil, sur la difficulté a accepter la disparition d'un être aimé, c'est un livre sur la vie. La force de l'auteure est sa faculté a rendre universelle l'histoire qu'elle a choisi de nous raconter. Quand on lit son roman, elle réussit a nous faire ressentir tous les sentiments que ses héros ressentent. Un livre émouvant qui ne tombe jamais dans le piège du pathos mais qui au contraire dissèque avec une grande finesse les états d'âme de ses protagonistes. Des personnages avec une épaisseur, plein de vie et qui nous semblent si proche. Le tout emmener par une écriture exigeante qui dans un style impeccable nous immerge dans une histoire pleine de sens et qui ne choisit jamais le chemin de la facilité.

Coup de coeur total pour un roman émouvant mais jamais triste et qui reste longtemps en mémoire.

Un grand merci a Emily Vaquié des éditions JC Lattès pour m'avoir permis de découvrir le dernier roman d'Isabelle Monnin.

A noter la sortie de ce livre le 24 août 2013.

Lire la suite

Les profondeurs d'Omnihilo (tome 1) de Cadène et Gaultier

7 Août 2013 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

img730.jpg

 

Achille, 11 ans, est un jeune garçon solitaire et renfermé qui vit seul avec sa mère dépressive jusqu'au jour où il se retrouve lié malgré lui avec une bande d'enfants de son âge. Ils sont lié par un secret : ils ont découvert un endroit fantastique où ils peuvent faire ce qu'ils veulent loin des grandes personnes :Omnihilo. Un lieu magique où tout est possible mais où se terre une grande menace.

 

Cette bande dessinée est parue par épisodes dans le magazine "Moi, je lis" et c'est pour cela que ma fille m'a demandé d'essayer de l'obtenir quand Babelio l'a proposé pour sa masse critique bande dessinée. Elle traite de manière métaphorique et onirique d'un sujet assez grave : la dépendance au virtuelle (internet, jeux vidéo). Elle le fait avec beaucoup d'intelligence et d'humour en prenant le lecteur pour un être doué d'intelligence et en évitant tout manichéisme. L'histoire est rondement menée avec un rythme soutenu et en maintenant un certain suspense tout le long du récit, les personnages sont attachants grâce a leurs différentes personnalités qui en font des personnages aux caractères très différents mais complémentaires.

On passe un très bon moment avec eux et comme une serie télévisée nous laisse en plein suspense jusqu'au prochain tome.

Seul petit bémol : les yeux tout noir ( a certain moment)des petits protagonistes qui m'ont fait ressentir un certain malaise.

Merci a Babélio et aux éditions BD Kids/Milan pour ce partenariat bande dessinée.

 

 

Lire la suite