Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Le temps d'un autre de Robert Goddart

23 Avril 2015 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Le temps d'un autre de Robert Goddart

Robin Timariot bureaucrate à la commission européenne de Bruxelles voit son avenir basculé lorsqu'il croise et échange quelques mots, lors d'une randonnée dans la campagne anglaise,avec une femme qui sera retrouvé violée et assassinée le lendemain. Se rendant compte qu'il est surement l'un des derniers a l'avoir vu vivante, il décide de se rendre au commissariat pour témoigner sans se douter qu'il vient de mettre un doigt dans un engrenage qui risque de le broyer.

J'aime beaucoup Robert Goddard, j'ai énormément apprécié "Par un matin d'automne" et "Heather Mallender a disparu" mais il faut bien reconnaitre que celui ci n'est pas du même niveau. Au niveau de l'écriture, rien a redire c'est toujours aussi plaisant a lire mais c'est dans les différentes intrigues que le bât blesse. L'intrigue policière démarre bien mais elle s'enlise rapidement dans des considérations annexes qui diluent son intérêt. Le lecteur, malgré les quelques rebondissements qui vont ponctuer le récit, a du mal a se passionner pour cette recherche de vérité. Quand a l'intrigue romanesque, elle est quand a elle plombée par le choix de nous faire découvrir les dessous d'une entreprise familiale qui fabrique des battes de base ball et par un héros ou plutôt anti-héros dont on a du mal a comprendre son obsession vis a vis d'une personne qu'il a croisé pendant quelques minutes. Pour ceux qui aiment les policiers au rythme haletant, c'est un livre qu'il faut éviter car même moi qui aime bien les polars où l'auteur prend le temps d'installer son intrigue et de créer une atmosphère j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs et que l'ennui pointait le bout de son nez.

Ma note 6/10 pour ce polar au talent littéraire incontestable mais qui pêche par de nombreuses longueurs, par des intrigues trop lentes et des personnages aux motivations souvent irrationnelles. Le moins bon des livres de Robet Goddard que j'ai lu et de loin.

Lire la suite

Galaxine et les anneaux de Saturne de Lenia Major

19 Avril 2015 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Galaxine et les anneaux de Saturne de Lenia Major

On a volé les anneaux de Saturne ! Toute la galaxie est en émoi. Pour résoudre ce mystère et retrouvé l'auteur de ce vol on doit faire appel à la veilleuse de l'espace Galaxine et son bras droit l'androïde Aérofrin. Commence pour eux une enquête difficile dans laquelle ils vont devoir faire face a un mystérieux maitre-chanteur se faisant appeler Djéhé le chevalier de Niobium et dont ils vont devoir percer la véritable identité.

Première aventure, de ce qui devrait être une longue série, qui plonge le jeune lecteur et lectrice dans une aventure de science fiction où enquête, mystère et humour se font la part belle. Grâce a des chapitre courts, dynamiques et aux titres surprenants on rentre rapidement dans l'histoire et on adopte facilement la paire d'enquêteurs Galaxine/Aérofrin qui tout en nous amusant nous instruisent sur l'espace et en plus arrivent a mener a terme avec brio une enquête difficile. A noter que la couverture, au demeurant très réussie, peut induire en erreur le jeune lecteur sur le contenu car dans ce livre il n'est pas question de combats et de courses poursuites a bord d'engins volants mais bien d'une enquête où nos jeunes héros doivent faire appel a leurs esprits de déduction et a leurs intelligences. En résumé un livre qui plaira aux jeunes lecteurs et lectrices a partir de 9 ans.

Un grand merci a Babélio et a Balivernes éditions pour m'avoir permis de faire la découverte de ce premier tome de la série dans le cadre d'une masse critique jeunesse.

Lire la suite

Little Tulip de Boucq et Charyn

12 Avril 2015 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Little Tulip de Boucq et Charyn

Une des rares bandes dessinée qui m'a laissé un sentiment aussi fort. C'est sombre, violent, très violent et cela nous prend au tripes tout au long de l'album, nous laissant groggy, proche du K.O.

Une plongée, une immersion dans le monde des goulags de l'ancienne URSS où un petit bonhomme de 7 ans Pavel va devoir survivre ayant pour seul arme un talent indéniable pour le dessin qui va lui permettre de devenir le tatoueur officiel d'une bande de criminels. Et c'est là qu'il va devoir vivre jusqu'à la mort de Staline, mort qui entrainera la libération des prisonniers. On retrouve Pavel, devenu Paul, plus vieux aux Etats-Unis dans les années 70 où il tient une échoppe de tatouages et qui est aussi dessinateur de portrait robot pour la police.

L'intrigue de ce roman noir est d'une grande densité et d'une grande force émotionnelle parfaitement secondé par un dessin cru d'un réalisme saisissant et d'une efficacité glaciale. Au delà de l'intrigue policière, cette bande dessinée nous permet de mettre le doigt sur l'enfer qu'étaient les goulags soviétiques où l'on était jeté pour un délit d'opinion ou pour une simple caricature. Cette bande dessinée est tellement réussie pendant la presque totalité de l'album qu'on est d'autant plus déçu par cette fin onirique et fantastique qui gâche un peu le résultat final. Pourquoi une intrigue aussi bien maitrisée et dont le réalisme est le moteur dérape dans les dernières planches? Je ne le sais pas mais ce que je sais c'est que cet album restera longtemps gravé dans ma mémoire et que la fin restera anecdotique.

Livre lu en partenariat avec priceminister (que je remercie) dans le cadre de "la BD fait son festival sur Priceminister". Ma note 18/20.

Lire la suite

L'effet papillon de Jussi Adler Olsen

6 Avril 2015 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Mais celui qui pique le cul d’un dromadaire doit accepter de prendre un coup de sabot dans les couilles. C’est la loi.

L'effet papillon de Jussi Adler Olsen

5ième aventure du fameux département V, ce cold case danois qui prend dans cet opus un ton plus léger que les précédents. Plus léger dans le ton grâce a un Assad qui revient au meilleur de sa forme physique et morale et qui nous gratifie des meilleurs de ses dictons dont le fameux "Mais celui qui pique le cul d’un dromadaire doit accepter de prendre un coup de sabot dans les couilles. C’est la loi". Mais c'est toujours du lourd au niveau de l'intrigue policière et au niveau du rythme effréné que l'auteur imprime tout au long du récit. On ne peut pas s'ennuyer un seul instant a la lecture de ce polar où meurtres, corruption et courses poursuites s'entremêlent et se succèdent avec brio. Alors que dans les épisodes précédents l'intrigue se déroulait au Danemark, ici elle se partage avec le Cameroun sur fond de détournement d'aide aux pays développés et on retrouve toujours avec plaisir la fine équipe du département V que ce soit le mystérieux Assad, la très barré Rose et le taciturne inspecteur Morck a la vie sentimentale toujours aussi difficile. Mais ils doivent partager la vedette avec Marco, un jeune voleur gitan qui se retrouve pourchassé par son oncle et tout son réseau mafieux , par la police et qui détient des informations sur un meurtre perpétré trois ans auparavant.

Un opus réussit qui, même s'il n'est pas le meilleur de la série, s'en approche et nous fait oublier le précédent qui était plus laborieux. Ma note 8/10 pour ce très bon polar.

A noter que "Miséricorde" le premier roman de la série a été adapté en film mais qu'il n'est disponible en France qu'en vidéo a la demande depuis la fin mars et que "Profanation" sortira lui au cinéma le 8 avril.

Lire la suite