Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Prières pour la pluie de Dennis lehane

27 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

C'est la cinquième aventure du couple Patrick Kenzie et Angela Gennaro donc si vous voulez profiter pleinement de ce livre il est préférable de lire les quatre avant ( dans l'ordre :"un dernier verre avant la guerre", Ténèbres, prenez- moi la main", "Sacré", "Gone, Baby, Gone" ) de toute façon ce n'est que du plaisir.
Pour revenir a ce livre , Patrick est toujours détective privé mais il est séparé d'angela. Un jour une jeune femme ,Karen, fait appel a  ses services car elle est harcelé par un homme. Patrick avec son ami Bubba règle le problème rapidement et pense ne plus en entendre parlé. Problème, c'est qu'il apprend plus tard que Karen c'est suicidé et Patrick en conçoit un sentiment de culpabilité. Il décide d'enquêter et il s'aperçoit qu'une succession invraisemblable de malheur on poussé Karen a cette extrémité. Le soucis c'est que Patrick ne croit pas a une telle série et il décide de pousser plus loin son investigation et il découvre qu'il a affaire a un tueur qui ne tombe sous le coup d'aucune loi et qui n'a vraiment aucun scrupule.
C'est pour moi le livre de Dennis Lehane le plus drôle et c'est aussi paradoxalement le livre le plus noir. On est tout le temps sur la corde raide, l'humour étant notre seule bouffée d'oxygène. On assiste a toutes les destructions de ce tueur pas comme les autres avec un sentiment d'impuissance, on suit pas a pas les avancées de Patrick, Angela et de leur ami analphabète Bubba. On croit avoir compris ce qui se passe pour découvrir quelques pages plus loin que l'on a découvert qu'une infime partie et que derrière ce cache quelque chose d'autre. C'est une course poursuite qui nous tient en haleine pendant plus de 400 pages sans temps mort et sans jamais faiblir.
Ce Dennis Lehane est un génie (non le mot n'est pas trop fort) de la littérature (et je ne rajoute pas policière). Il arrive a nous faire suivre une intrigue complexe et d'une grande subtilité psychologique sans jamais nous perdre . On sent qu'il a énormément d'amour pour ses personnages et il arrive a nous le faire partager même pour Bubba qui est un truand analphabète et violent. C 'est pour moi l'un des meilleurs auteurs de ces dernières années, il faut aussi lire les livres (  il n'est pas extrêmement prolifique) qui ne font pas partie de la série Gennaro/Kenzie. Il faut lire "Shutter island" avant la sortie du film avec Di Capprio , il faut lire "Mystic River " même si vous avez vu le film de Clint Eastwood , il faut lire "Coronado" si vous aimé les nouvelles.
En résumé il faut lire Dennis Lehane, ce gars a énormément de talent et il sait l'utiliser. "prières pour la pluie" est pour moi avec "Shuttler Island" le meilleur livre de Lehane, c'est un livre qui marque. Ma note sera de 10/10 (je peux pas faire autrment!).
Lire la suite

Le gagnant du prix des lecteurs du livre de poche 2009 est :

24 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #Prix littéraire

j'ai participé cette année a ce prix et le gagnant n'est pas une surprise car il a déja reçu le prix Goncourt des lycéens.
De février jusqu'au mois d'aout on recevait 3 ou 4 livres selon les mois et chaque mois on devait en  sélectionner un pour le vote final. Tout les livres sont critiqués dans ce blog, il y a eu du mauvais (voir tres mauvais) , du passable, du bon et du tres bon. J'ai pris beaucoup de plaisir a participer a ce prix car il m'a permit de découvrir des auteurs qui m'étaient inconnu et tout les livres (sauf pour moi le Van cauwelaert) qui sont en finale méritent d'être lus. J'ai beaucoup aimé " le rapport de Brodeck" mais je n'ai pas voté pour lui car j'estime que Philippe Claudel n'a pas besoin de ce prix car c'est déja un auteur reconnu et son livre est le lauréat d'un prix important. Moi, j'ai voté pour "de l'eau pour les éléphants" de Sara Gruen qui a été mon coup de coeur de cette sélection et qui aurait bénéficié de ce coup de projecteur.
Voici le classement et le nombre de vote pour chaque livre.
Le Prix des Lecteurs Littérature est remporté par
Philippe Claudel pour son livre "Le Rapport de Brodeck".
- 37 voix pour "Le Rapport de Brodeck" de Philippe Claudel
- 25 voix pour "De l'eau pour les éléphants"de Sara Gruen
- 22 voix pour "No et moi" Delphine de Vigan
- 13 voix pour "Toute passion abolie" de Vita Sackville-West
- 12 voix pour "Les Vivants et les ombres" de Diane Meur
- 11 voix pour "L'Eglise des pas perdus" de Rosamun Haden
- 7 voix pour "Le Père adopté"de Didier Van Cauwelaert

Lire la suite

La classe de neige D' Emmanuel Carrère

22 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

C'est  l'histoire du petit Nicolas (pas celui de Sempé et Goscinny), un enfant entre 7/8ans qui part pour la première fois en classe de neige. C'est un petit garçon qui a du mal a s'intégrer dans sa classe et qui a une imagination très morbide. Face a l'incompréhension des enfants et des adultes, il va user de stratagèmes pour se sortir de ce qui est pour lui une épreuve.
Ce roman est un livre d'atmosphère. On sent dès le départ , qu'il va arriver quelque chose a Nicolas. La question, c'est quoi et comment? Il nous fait partager ses peurs d'enfants et peu a peu on comprend pourquoi ses pensées sont aussi sombres et angoissantes. On voit peu a peu ses points de repère se fissuré pour comprendre  qu'en fait cet fin était inéluctable et qu' il a toujours soupçonner , consciemment ou pas,ce qu'il allait se passer. C'est un roman sur l'enfance mais sur l'enfance d'un enfant qui se sent exclu, qui voudrait être accepté par les autres mais qui est persuadé que c'est impossible. L'auteur arrive a distillé une angoisse tout le long du roman, on se sent stressé car on sait que le malheur n'est pas loin mais rien n'arrive jusqu'au moment où l'on comprend sous quelle forme il se présente. Et là on ne peut que plaindre Nicolas et se poser une autre question : Comment va t'il grandir?
C'est un très grand roman (pas par sa taille :148 pages) très inquiétant sous ses dehors pourtant très joyeux (une classe de neige!) . A noter que ce fait est très bien retranscrit par la couverture du livre (pour une fois) car quand on la regarde vite fait on voit des enfants jouant dans la neige mais quand on regarde de plus près on s'aperçoit que ce sont des mannequins.
Un excellent livre donc une bonne note: 8/10
Prix Femina 1995
Lire la suite

The reader un film de Stephen Daldry

21 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #Films vu au ciné

Exceptionnellement (je sais: encore!), je ne vais pas parler d'un livre mais d'un film. Mais mon excuse est bonne : c'est tiré d'un livre et c'est celui dont j'ai fait la critique. Ce film est fidèle au livre (alléluia) et il est aussi subtil . En plus l'interprétation est remarquable et remarquée puisque Kate Winslet a eu l'oscar pour son rôle d' hanna. Un livre qu'il faut lire, un film qu'il faut voir : une grande réussite.

Lire la suite

Le liseur de Bernhard Schlink

19 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

C'est son histoire que Michaël Berg nous raconte, plus précisément sa première histoire d'amour quand il avait quinze ans pour une femme de trente cinq ans. Un amour passion qui durera six mois, pendant lequel il la rejoint chez elle et où il lui fera la lecture a voix haute. Jusqu'au jour où elle disparaît sans lui laisser aucune explication. Sept ans plus tard, Michaël,  qui a poursuivi des études de droit,  assiste au procès de cinq gardiennes de camps de concentration parmi lesquelles il reconnaît Hanna. Elle sera condamné a la détention a perpétuité. Michaël ne prendra pas contact avec elle mais il comprendra au cour des auditions son secret . Un secret qui ne l'absout pas mais qui éclaire differemment son existence .
Ce roman est divisé en trois partie. La première partie raconte la rencontre puis la passion entre les deux protagonistes jusqu'a la disparition brutale et sans explication de Hanna. La seconde partie nous conte le procès d'Hanna et sa condamnation. La troisième partie c'est la captivité d'Hanna et les relations sporadiques entre Michaël et Hanna.
C'est le genre de livre dont on sort sonné. J'ai eu du mal, comme le héros, a démélé tous les sentiments que j'ai ressenti pour Hanna. Et la question qui m'a taraudé tout le long de la lecture: "puis je ressentir de la compassion pour quelqu'un qui a fait de telle chose?", "Est ce que je ressens les bons sentiments?". On se sent déstabilisé et perturbé.
C'est l'intérêt de ce livre de nous laisser avec toutes ces interrogations et ce malaise car la littérature est là pour que l'on se remette en question. Il nous fait réfléchir a des notions comme le pardon, la culpabilité. C'est un livre qui risque de me hanter longtemps et ça c'est un signe qui ne trompe pas.
Livre a lire et je pense a relire (et aussi a voir au cinéma puisqu'un film a été tiré du livre : The Reader . C'est écrit sur la couverture!). Une bonne note :8/10.
Lire la suite

Déja dead de Kathy Reichs

17 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Un beau jour d'été à Montréal sur la table de dissection du laboratoire de médecine légale de la police provinciale, arrive un cadavre découvert dans l'ancien parc du Grand Séminaire. Le docteur Temperance (eh oui Bones!) est chargé d'autopsier ce qu'il reste d'une femme abominablement découpée en morceaux. Son expertise va l'amener en première ligne de l'enquête, seul en butte à l'hostilité de son collègue policier et face à l'assassin pervers qui collectionne les victimes féminines.
J'ai découvert grâce a ce livre que Temperance Brennan avant d'être l'héroïne de la série Bones était un personnage de roman. Voila bien la seule chose que j'ai découvert car pour le reste c'est super Brennan qui enquête, c'est elle qui résout toute l'énigme et qui découvre le responsable de ces différentes boucheries ( c'est un thriller donc il faut que cela saigne) les policiers ne sont là que pour l'empêcher de réussir car ce sont de gros machos. C'est moins drôle que la série , c'est beaucoup plus long (+ de 500 pages) et la fin est assez ridicule et prévisible. En résumé dans ce "Bones"  il y a plus de gras que d'os (je sais elle est facile).
Un plaisir de lecture faible pour une note aussi faible: 3.5/10.
Lire la suite

La lamentation du prépuce de Shalom Auslander

13 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Jeune époux et futur papa, Shalom pourrait être le plus heureux des Hommes. Mais l'enfance peut commettre bien des ravages. Elevé dans la plus stricte orthodoxie juive, il en a gardé une vision très personnelle de Dieu et une paranoïa aiguë. Trente cinq ans que  dure cette relation complexe, faite d'incompréhension et de terreur. Alors a l'adolescence, Shalom s'est rebellé: il mange des aliments qui ne sont pas casher, lit des livres pornos et il attend le châtiment divin, mais rien. Aujourd'hui la grossesse de sa femme le laisse désemparé car il est partagé entre le désir d'émancipation et sa peur de ce Dieu tout puissant. Et reste la question la plus angoissante : quel sort doit il réserver au prépuce de son enfant ?
Attention  ceci est un livre très drôle sur la religion juive orthodoxe , a ne pas mettre entre toutes les mains. Seul un écrivain juif peut écrire un livre aussi irrévérencieux sur sa religion. Il nous décrit un Dieu dont le but est de faire souffrir les hommes , un Dieu rancunier et vachard. Il nous montre comment il a souffert entre un père alcoolique et brutal, une mère rigide et les longs jours de shabbat où il ne doit rien faire. On voit aussi un homme qui n'arrive pas a se débarrasser de son enfance et de sa religion.
C'est un livre que Dieu et ses traditionalistes n'aimeront pas mais, n'étant ni l'un ni l'autre, j'avoue avoir ri a la lecture de ce livre et même mettre un peu reconnu dans cet adulte qui essaie avec plus ou moins de bonheur a tourner le dos a son enfance et qui coupe les ponts avec sa famille et belle famille pour vivre sa propre vie. je me reconnais aussi dans ce père inquiet pour son bébé qui vient plusieurs fois dans la nuit vérifier qu'il respire.
J'ai aimé ce livre , ma note sera de 7/10.
Lire la suite

La reine dans le palais des courants d'air de Stieg Larsson

10 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

On retrouve Lisbeth Salander a l'hôpital avec une balle dans la tête, mais vivante. Placée a l'isolement , elle ne peut communiquer qu'avec son avocat  Annika Giannini, la soeur de Mikael Blomkvist. Celui ci découvre que derrière tout ses agissements se cache une organisation secrète au sein de la Säpo (police secrète suédoise) qui est prête a tout pour rester cacher.
Ce troisième volet de la trilogie est toujours aussi haletant avec ses nombreuses intrigues et où (presque) toutes les pièces du puzzle vont trouver leurs places pour former un tout cohérent. Tout est millimétré , rien n'est laissé au hasard et le style est toujours aussi efficace a défaut d'être brillant. Tout les rouages du complot sont décortiqués et j'ai pris beaucoup de plaisir a la scène du procès où toutes les accusations contre Lisbeth sont démontées les unes après les autres. Par contre ce que l'on peut reprocher a cette trilogie c'est d'être trop manichéen, d'un côté les gentils avec l'esprit large, une sexualité débridée, pas raciste pour un sou et les méchants avec leur esprit conservateur, fasciste , arriviste et pédophile. Autre défaut , Super Blomkvist est vraiment indestructible. Il aurait du mourir une bonne dizaine de fois et pourtant il s'en sort a peine blessé: des contusions et un doigt cassé! Lisbeth quand a elle prend une balle dans la tête mais elle se remet rapidement et sans aucune séquelle (sauf qu'elle n'arrive plus a résoudre des équations!). Et la scène final est assez abracadabrantesque (comme dirait Jacques).
Mais pour moi le positif la emporté haut la main, j'ai été pris dans cette intrigue et que je n'avait qu'une envie: connaître la fin. Donc une note de 7.5/10 et je me dit que je ne reverrai plus Lisbeth et elle me manque déjà.
Lire la suite

Les Ramoneurs de Menhir

5 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #musique

Exceptionnellement , je mets un groupe breton que je suis allé voir en concert hier soir. Ca déménage dure, ils chantent surtout en breton mais aussi en francais (un des membres du groupe faisait parti des Berruriers noirs).

Lire la suite

La stratégie des antilopes de Jean Hatzfeld

3 Septembre 2009 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Ce livre est le troisième de Jean Hatzfeld sur le génocide au Rwanda. Le premier  " Dans le nu de la vie " donnait la parole aux rescapés ( les Tutsies) de ce massacre de 1994. Le second "Une saison de machettes"  nous livrait le témoignage des meurtriers (les Hutus) alors qu'ils sont en prison. La genèse du troisième part de la libération du pénitencier de Rilma en 2003 quand Ils reviennent s'installer sur leurs parcelles de terre a coté de leurs anciennes victimes. Le livre entremêle les témoignages des victimes et des tueurs douze ans après le génocide. Le Rwanda est lancé dans une politique de réconciliation car sans la force de travail des Hutus que deviendrait le Rwanda?  Mais si cette réconciliation est souhaitable économiquement pour le pays , elle est impossible car qui pourrait imaginer que les rescapés peuvent voisiner avec ceux qu'ils ont vus dans les marais ou les forêts tuer leurs parents, leurs femmes, leurs maris, leurs enfants ? La politique les obligent a vivre en bonne entente mais on sent sous cette contrainte poindre des deux cotés l'envie et la jalousie. La question que l'on se pose a la fin de la lecture c'est :"Et si tout  recommençait ?" car on sent que l'équilibre est précaire. On sent que la rancune et la colère sont toujours là et que les Tutsies et les Hutus ont beau cohabités , il suffit d'une étincelle pour que tout cela s'embrase de nouveau.
Quand on pose ce livre , on se dit que le problême du Rwanda ne sera pas réglé rapidement, il faudra attendre qu'une nouvelle génération arrive et qu'elle arrive a faire table rase de ce passé sanglant mais cela sera difficile.
Trés beau livre a la fois touchant , bouleversant et très dure. Ma note sera de 8/10.
Ce livre est le lauréat du prix Médicis 2007.
Lire la suite