Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Nanouk et moi de Florence Seyvos

31 Janvier 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

 

img312.jpg

 

Thomas est un petit garçon qui fait des cauchemars mais pas  quand il dort , quand il est éveillé. L'origine de ses cauchemars est un film muet  en noir et blanc (non ce n'est pas " The Artist" !) "Nanouk l'eskimo" qui raconte le quotidien d'un eskimo dans le nord du Canada au début du xxième siècle (1920) et dont au début du film on apprend que Nanouk est mort deux ans après la fin du tournage. Ses parents décident de l'emmener voir le docteur Zblod pour essayer de soigner cette tristesse. Commence un dialogue entre Thomas et le docteur  pour parler  de Nanouk et de la mort.

Roman jeunesse qui parle de ce que peut ressentir un enfant quand il se retrouve confronté pour la première fois a la notion de mort même si c'est de manière indirecte (un film dans ce cas) . C'est aussi un très bel hommage au film de Robert Flaherty qui donne envie de le voir ou de le revoir. C'est un film que je me souviens avoir vu en primaire mais dont il ne me reste que des bribes de souvenirs.

Un très beau roman tendre et émouvant.

Roman a partir de 10 ans.

 


 

Ce film documentaire , le premier de la sorte, est sorti en 1922 sur grand écran et il sera un très grand succès commercial en europe,  tellement que la glace vendu a l'entracte sera appelée dorénavant esquimau.

Lire la suite

Les tribulations d'une caissière d'Anna Sam

26 Janvier 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

 

 

 

tribulations-d-une-caissiere-553827.jpg

 

Surprenant que ce soit ce livre qui m'ai redonné l'envie d'écrire un nouveau billet. Pas prévu que je le lise mais le hasard a voulu qu'il se retrouve dans mes mains. Surprenant ? En fait pas tant que cela car ce livre parle des caissières (pardon hôtesse de caisse) dans les grandes surfaces et du regard porté sur elles par les clients(es) et que je travaille depuis toujours pour la grande distribution. En allant lire ici ou là certains avis sur ce livre je me suis aperçu que plusieurs personnes trouvaient que l'auteure ne rapportait que les propos négatifs des clients. Mais la raison est simple c'est que l'on entend que les clients insatisfaits, ceux qui le sont  ne font pas de bruit . Alors Anna Sam en fait elle trop dans les réactions négatives ? Assurément non et je pense même qu'elle ne donne qu'une représentation tronquée car elle ne nous parle que de son expérience de caissière. Les autres employés connaissent aussi ce contact avec le client qui s'il peut être enrichissant peut souvent être conflictuel car s'il nous aborde (sans bonjour) c'est souvent pour nous faire part de ses plaintes. Entre ceux qui estiment qu'on est cher, ceux qui recherche un produit bien spécifique  "vous n'auriez pas du chou rouge râpe en conserve ?" et qui devant votre réponse négative commence a monter sur leurs grands chevaux, ceux qui prennent un par un tous les filets d'oranges 2 kg(ou endive sachet, salade sachet, tout ce qui est en sachet) et vont les peser  sur la balance des fruits et légumes pour voir s'il n'y en a pas un qui ne fait pas le poids et des qu'il en trouve un vient te voir pour se plaindre et demander un prix et qu'on devrait s'estimer heureux d'être tombé sur lui car il pourrait appeler les fraudes, celui qui pesant ses fruits et légumes les passent au prix le moins cher ou qui une fois pesé en rajoute dans son sac et qui , quand vous lui faite la réflexion, vous répond que de toute façon  les grande surfaces sont des voleurs et qu'il peut bien faire cela, celui qui prend une pizza fraîche va ensuite au rayon surgelé, trouve que la pizza surgelé est meilleure et qui laisse la première pizza dans le rayon (ce qui veut dire qu'elle est bonne a jeter mais c'est pas grave les grandes surfaces toutes des voleuses!), celui qui vient acheter les promotions du prospectus le dernier jour et qui trouve scandaleux de ne pas trouver tout ce qu'il veut, la cliente tendance psychopathe qui vous suit pendant toute la matinée et qui d'un coup vous saute dessus et vous dit "j'ai gagné un voyage et c'est avec vous que je veux partir " (pourtant je n'avais pas une pancarte a louer dans le dos !) et plein d'autres styles de clients qui serait trop long de décrire.

Je me suis retrouvé dans les propos d' Anna Sam sur son employeur. Ayant eu le même  qu'elle je ne peux confirmer les difficultés a obtenir un C.D.I et un temps complet. J'ai connu les dimanche matin travaillés de décembre payés avec un verre de champagne, les journées commencées a 5 heures du matin et finies a 20 heures et ceux où quand vous réussissiez a partir a 17 heures on vous souhaitait une bonne après midi, le stress des marges  et le savon qui va avec si l'on n'a pas réussi a la sortir, la valse des chefs de rayon qui fait que un an après votre rentrée dans le magasin vous vous retrouvez  être le plus ancien, le salaire qui si vous le ramenez au taux horaire se retrouve bien loin du smic, la peur d'être viré et le soulagement quand c'est vous qui décider de  partir.

C'est ça aussi la grande distribution.

Pour revenir au livre c'est un livre plaisant a lire et qui décrit de manière juste et souvent humoristique le quotidien d'une caissière.

Dans le même ton cette excellente chanson d'Adrienne Pauly.

 

 

Lire la suite