Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Bleu Blanc Sang de Bertrand Puard

25 Janvier 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Premier tome de la trilogie, ce thriller pour adolescent est réussi. Il installe parfaitement l'intrigue et pose les jalons des deux prochains tomes. On fait la connaissances des personnages, on s'acclimate a une intrigue tortueuse et complexe dans laquelle, comme les héros de cette histoire, on navigue a vue. Pas le temps de souffler, entre les braquages,tirs de roquettes, les enlèvements et même un meurtre. On ne s'ennuie pas un seul instant, on prend juste le temps d'essayer de faire plus amples connaissances avec les différents protagonistes de cette sombre enquête aux rouages retors. Arrivé au terme de ce premier tome, certains mystères nous ont été révélés, nous rendant l'intrigue plus claire mais nous promettant d'autres surprises et d'autres rebondissements pour les prochains tomes. C'est pour cela que nous quittons cette première partie de la trilogie avec le sentiments d'avoir avancé dans  la compréhension de l'histoire mais aussi avec l'envie de plonger dans le second tome pour pouvoir découvrir et partager avec les  personnages de ce roman les épreuves qui les attendent. A partir de 12 ans. 

Lire la suite

Le sang versé d'Asa Larsson

22 Janvier 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Ce roman a reçu en 2004 le "prix du meilleur roman policier suédois", autant dire que pour un amateur de polar connaissant la qualité des auteurs policier suédois cela ressemblait a une bonne pioche et annonçait un plaisir de lecture. Hélas, trois fois hélas ce plaisir ne fut pas au rendez vous et cela pour plusieurs raisons. D'abord, l'héroïne (une avocate fiscaliste !) est un personnage récurrent d'une série d'au moins cinq romans et que celui ci n'est pas le premier mais le second et qu'il n'en ai fait écho nulle part. Ceci dit même s'il est  souvent fait référence au premier tome on peut quand même lire ce titre sans avoir lu le premier. Autre souci c'est le rythme, un rythme très lent pendant plus du 3/4 du livre pour finir par un dénouement pour le moins rapide. Ce n'est pas que j'ai quelque chose contre les polars au rythme lent, quand c'est pour plongé le lecteur dans une atmosphère comme dans "seul le silence" de R.J Ellory ou "l'écho des morts "de Johan Theorin pas de souci j'adhère complètement. Mais ici ce n'est pas le cas, la lenteur est surtout dû au fait que l'auteur s'appesantit sur les états d'âmes de son héroïne et aussi sur son premier roman. Quand à la fin, c'est un final explosif mais peu crédible dont nous gratifie l'auteure et on se demande comment l'héroïne va finir cette série si à chaque livre il lui arrive autant de mésaventures. Par contre il faut reconnaitre que c'est bien écrit. Ma note 4/10.

Lire la suite

La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

15 Janvier 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Nadia Comaneci reste pour moi un de mes premiers souvenirs télévisuels de mon enfance. Probablement car ce fut pendant les jeux olympiques de Montréal en 1976 et qu'elle fut la première gymnase a obtenir la note maximale de 10. Lola Lafon écrit une biographie de cette athlète roumaine de ses premiers pas dans la gymnastique jusqu'à sa fuite rocambolesque vers les états-unis quelques jours avant la chute des Ceausescu. Ce qui aurait pu être qu'une biographie convenue, l'auteure en fait un roman plein de vie et aussi une réflexion pertinente de cette période charnière entre guerre froide et perestroïka. Elle le fait aussi en nous prévenant que ce livre ne peut être considéré comme une reconstitution historique de la vie de cette athlète car trop de silence et de mythe entoure cette existence. Jouant la carte de la biographie romancée jusqu'au bout, l'auteure décide de faire de Nadia Comaneci une sorte de correctrice de son livre en établissant avec elle  un dialogue fictif. Un procédé qui aurait pu alourdir le récit mais qui permet au lecteur de prendre du recul et d'avoir une vision plus globale de cette époque et de cette guerre froide.

Un roman passionnant qui s'il n'est qu'une version plausible de la vie de Nadia rend cette gymnaste plus humaine à défaut d'être plus sympathique. Ma note 9/10.

Lire la suite

Profession du père de Sorj Chalandon

12 Janvier 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Sorj Chalandon est un de ces rares auteurs que l'on est capable de reconnaitre  rien qu'en lisant quelques lignes de ses romans. Le style Chalandon est fait d'une écriture riche et puissante qui arrive a faire passer les émotions de ses personnages et qui plonge ses lecteurs dans une intense réflexion. Aucun de ses romans ne laisse indifférent et celui ci ne déroge pas a cette règle. Dans ce roman ce sont les rapports entre un enfant de 13 ans et son père dans la France des années 60 qui nourrissent la réflexion du lecteur. Mais un père pas banal dans une époque qui l'est aussi peu. Un père mythomane dans une France en pleine guerre d'Algérie. Un père qui s'invente des passés, un présent et qui dit à son fils qu'il va tuer le général de Gaulle et qu'il doit l'aider. Un père brutal coupable de mauvais traitement physique et moral sur son fils unique et qui agit avec la complicité passive d'une mère soumise.

Un livre fort et émouvant sur une enfance chaotique et cabossée par un père destructeur dans une société française patriarcale.

Ma note 9/10.

Lire la suite

Deux enfants du demi-siècle de Charles Nemes

5 Janvier 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Deux enfants s'aimèrent d'amour tendre puis le temps et les parents les séparèrent avant qu'ils se retrouvent quarante après.

Ce roman nous trace le portrait de deux existences dans la France de l'après seconde guerre mondiale. D'abord celle de Toussaint ce jeune homme qui prend la vie comme elle vient avec une certaine légèreté et désinvolture. Puis celle de Thérèse, fille de rabbin qui va d'abord obéir a la pression familiale en se mariant avec un juif avant de tout plaquer et de couper les ponts avec sa famille.

Je ne connaissais pas Charles Nemes, n'ayant lu de cet auteur aucun de ses romans mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture. D'abord par le style de l'auteur qui commence avec légèreté comme l'est la France des années 50/60 puis le style devient, par petite touche, plus grave et lourd  à l'image de cette France de ce début de siècle avec la montée de l'intégrisme et du racisme. L'histoire de ces deux héros pleine d'humanité et de mélancolie nous emporte dans un tourbillon de sentiments et de plaisir. Une très belle réussite !

Encore un grand merci aux éditions HC et à Agnès Chalnot pour m'avoir proposé ce roman.

Lire la suite