Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget

10 Juillet 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget

A 27 ans, Pierre est un boxeur dont l'avenir sportif se dessine en pointillé. Surtout au soir de son dernier combat où il s'est fait mettre K.O et massacré par son adversaire. Soucieux de se reconvertir et conseillé par son ami Sergueï il accepte de jouer les gros bras pour un certain Lazlo préteur sur gage de son état. Mais ce qui ne devait être qu'une expérience sans lendemain se transforme en cauchemar quand le dénommé Lazlo est retrouvé mort et torturé et qu'en plus on retrouve sur l'arme du crime les empreintes de Pierre.

J'avais entendu et lu beaucoup de bonnes critiques sur ce livre et cet auteur , alors quand Babelio et les éditions Jigal ont proposé ce titre lors d'une masse critique je me suis précipité pour le lire. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce livre mérite les éloges et les lauriers qui lui ont été décernés. Il les mérité grâce a un style très personnel et très plaisant a lire dans lequel s'entremêle avec beaucoup d'intelligence humour, humanité et une sensibilité a fleur de peau. Grâce aussi a un personnage attachant, même dans ses moments d'auto-destruction, Pierre ce boxeur dont l'enfance a été marqué par des drames personnels et qui peine a trouver sa voie dans une existence où le chaos est de rigueur. Grâce surtout a une histoire riche et parfaitement menée jusqu'à la dernière ligne par son auteur, ne ménageant pas son lecteur. Pour cela Philippe Georget n'a pas besoin de nous abreuver de rebondissements et de coup de théâtre de dernières minutes, c'est au contraire grâce a une intrigue patiemment tissée et diaboliquement efficace qu'il nous cueille avec un uppercut en pleine face et nous laisse K.O pour le compte. Alors même si vous n'aimez pas la boxe, ne vous privez surtout pas d'un des meilleurs polars français (ou d'ailleurs) de ces dernières années. Ma note: 9/10 pour ce polar de très haute facture et un très grand merci a Babélio et aux éditions Jigal pour cette découverte.

Lire la suite