Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

L'homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura

15 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

L'homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura

C'est un roman que j'ai lu il y a quelque temps déjà mais dont j'ai longtemps repoussé d'en faire une critique. Peur de raté l'essentiel, de ne pas réussir a faire comprendre que ce roman est un très grand roman. Un roman à trois voix la première étant celle de Trotsky fuyant la vengeance de Staline, la deuxième celle de Ramon Mercader résistant espagnol pendant la guerre d'Espagne et assassin de Trotsky et la troisième et dernière celle (fictive) d' Iván Cárdenas Maturell vétérinaire a Cuba. Mais derrière ces trois personnages se cachent un autre le communisme car c'est en filigrane le procès de cette utopie et des dirigeants soviétique que l'auteur fait . Pour cela il nous montre toute l'énergie dépensée par Staline pour se débarrasser d'un rival, comment le mensonge et la propagande soviétique servaient a enrôler de jeunes idéalistes pour en faire des tueurs sans état d’âmes et la misère et la corruption générées par le communisme à Cuba. C'est un livre qui parle d'Histoire, de géopolitique mais cela reste un roman passionnant et obsédant qui dissèque avec intelligence une page de notre époque.. Comme dans un roman policier on assiste a l'assemblage du puzzle qui va nous permettre de comprendre et d'assister à la réunion d'un assassin espagnol et sa victime russe au Mexique tué avec un pic à glace. C'est une gageure que de réussir a captiver le lecteur avec un roman historique de plus de 600 pages mais l'auteur le réussit en insufflant un souffle romanesque et grâce a un style puissant et érudit. Tel un funambule il arrive a marcher sur le fil de ses trois intrigues pour réussir a en faire un roman homogène et énergique. Un très grand roman. Ma note 9/10.

Lire la suite

Le mystère Black Thorn de Kevin Sands

14 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Le mystère Black Thorn de Kevin Sands

Direction l'année 1665 à Londres, où nous faisons connaissance avec le jeune (14 ans) Christopher Rowe apprenti apothicaire depuis quatre ans chez Benedict Blackthorn. Une vie plutôt agréable jusqu'au jour où une organisation secrète assassine les apothicaires les uns après les autres.

Un livre jeunesse plein d'action dans lequel on va suivre les aventures du jeune Christopher qui va devoir faire face a une multitude de dangers. L'écriture fluide et simple permet au lecteur d'être embarqué immédiatement dans l'intrigue. Une sorte de livre de cape et d'épée sans cape et ni beaucoup d'épée (vous me suivez ?) dans lequel le lecteur n'a aucune chance de s'ennuyer. Tout s'enchaine parfaitement, on va d'énigmes en jeu de piste sans avoir le temps de reprendre sa respiration.C'est intelligemment fait et parfaitement mené. Le tout dans dans un manichéisme de bon aloi, les gentils sont gentils et les méchants vraiment méchants. Le personnage principal et son copain Tom emporte l'adhésion du lecteur par leur gentillesse, leur solidarité et leur sens de la débrouille. Une franche réussite dont on attend la suite avec impatience car l'auteur nous laisse en plein suspens.

A recommander a partir de 11 ans.

Un grand merci pour cette découverte aux éditions Bayard jeunesse et a Babélio.

Lire la suite

Les maraudeurs de Tom Cooper

8 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Les maraudeurs de Tom Cooper

A la manière de la série "Treme", Tom Cooper nous emmène dans une petite ville de Louisiane, Jeanette, après l'ouragan Katrina. Un petit port de pêche a la crevette victime en plus d'une marée noire due a la rupture d'une plateforme pétrolière. Comme dans "Treme" on suit le parcours de quelques personnages, sept en tout. Des personnages au caractère différent, qui vont parfois se croiser et parfois même se percuter.Chaque chapitre correspond a un personnage (ou a un couple de personnage), des personnages très différents les uns des autres, du chercheur de trésor accroc aux médocs, au pécheur de crevette et son fils, aux trafiquants de drogue en passant par l'envoyé de BP pour éviter les procès.On regarde les personnages évoluer comme des funambules au bord d'un précipice, essayant de ne pas tomber, de survivre.Des personnages haut en couleur dont on suit les péripéties avec beaucoup de plaisir et d'envie grâce au style percutant et corrosif de l'auteur. Le tout dans un roman nerveux, très sombre dans lequel l'espoir n'est pas vraiment présent et dans lequel chaque personnage essaie tant bien que mal de s'en sortir. Un roman sombre mais non dépourvu d'humour, un humour caustique et cinglant. Un livre où l'auteur réussit a rendre palpable la touffeur et l'humidité du bayou. Un premier roman parfaitement maitrisé et très réussi. Ma note 8/10.

Un grand merci aux éditions Albin Michel et a babélio pour m'avoir permis de découvrir ce livre grâce à l'opération masse critique.

Lire la suite

Le livre de Perle de Timothée de Fombelle

7 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Le livre de Perle de Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle est un auteur jeunesse à l'imagination débordante et qui a le don de créer des univers envoutants. Il a aussi cette capacité a embarquer son lecteur dans un récit mêlant habilement conte et réalité. Un auteur jeunesse qui ne prend pas ses jeunes lecteurs pour des imbéciles en leur servant une intrigue prédigérée et qui au contraire leur concocte une histoire à la fois passionnante et complexe. Un auteur qui se renouvelle a chaque roman et qui après nous avoir emmené dans l'infiniment petit avec "Tobie Lolness" et nous avoir fait traverser la seconde guerre mondiale sur les talons de "Vango" se confronte ici aux contes. Il nous fait suivre les tribulations de Joshua Perle fils de roi dans son pays de conte et fils de marchand de guimauve dans sa vie terrestre. Un personnage, a l'instar des autre héros de Timothée de Fombelle, attachant et complexe. On ne s'ennuie pas un seul instant dans cette histoire, on vibre, on frémit et on ressent de nombreux sentiments tout le long de cette lecture. Une douce mélancolie parcourt tout le récit, pas de mièvrerie, que des sentiments puissants.

Un livre à recommander pour les lecteurs a partir de 13 ans.

Lire la suite

Armen de Jean-Pierre Abraham

5 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Armen de Jean-Pierre Abraham

Armen est un phare en mer de l'ile de sein en Bretagne et Jean-Pierre Abraham en a été un de ses gardiens. Quand j'ai acheté ce livre au phare d'Eckmühl je pensais lire un livre de souvenirs avec anecdotes drôles ou tristes. Ce n'est pas le cas, c'est un journal tenu sur une durée de six mois dans lequel Jean-Pierre Abraham parle plus de son ressenti et de son combat contre la solitude. Bien qu'ils soient deux gardiens sur ce phare au milieu de la mer, on a l'impression que ce sont deux solitudes et que la communication entre eux ressemble a celle d'un vieux couple dans lequel la communication verbale est limité a son minimum. On ressent tout le long de cette lecture que cette promiscuité entre ces deux êtres oscille entre osmose et un certain rejet selon l'humeur de chacun. Un livre qui peut désarçonner son lecteur par son style brut et clinique mais qui rend parfaitement ce que ressent une personne condamné a la solitude même si celle ci l'a été de manière consenti. Une plongée enrichissante dans le subconscient d'un gardien de phare qui remet continuellement en cause son style d'existence. Pas ou peu d'anecdote mais le récit d'une existence rude où il faut sans cesse se battre contre les éléments mais aussi contre soi même.Le témoignage indispensable d'une époque révolue puisque qu'aujourd'hui tous les phares sont automatisés et ne sont plus habités. Ma note 7.5/10.

Lire la suite

Publié depuis Overblog et Twitter et Facebook et LK

1 Mai 2016 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

La suite aux aventures de "Yeruldelgger", on l'attendait avec impatience mais aussi avec une certaine appréhension. Comment l'auteur allait il réussir a se renouveler et nous offrir des aventures en Mongolie pleine de surprises et de rebondissements ? En tout cas il faut reconnaitre une constance au niveau de la couverture, les éditeurs ont réussit a en faire une aussi moche que la première (voir même plus), une couverture dignes de la série des S.A.S de Gérard de Villiers. Quand est il du contenu ? L'effet de surprise ne pouvant plus joué, il fallait que l'auteur nous la joue différemment s'il voulait nous happé comme il avait réussit a le faire avec son premier opus. Le début est une vraie réussite avec son lot de mort et d'action mais après l'intrigue a une tendance a s'enliser avec une enquête qui ne nous concerne pas et un Yeruldelgger pas concerné. Ce qui nous plaisait dans le premier opus c'était les relations entre les différents membre de l'équipe du commissaire et la Mongolie. Problème c'est qu'ici les relations entre eux ne sont pas développées car ils sont rarement ensemble, Yeruldelgger faisant cavalier seul. Quand à la Mongolie elle passe en arrière plan alors qu'elle en était un des acteurs principaux dans le premier épisode. Une intrigue un peu décevante, une Mongolie de carton pâte et un Yeruldelgger psychologiquement absent font ils de ce polar un mauvais polar ? Non même s'il est décevant, il faut reconnaitre a Ian Manook sa capacité a nous raconter des histoires. Si on ne palpite pas à chaque page on ne s'ennuie pas non plus. On suit les (més)aventures des différents protagonistes avec plaisir. La fin (un peu too much) nous laisse entrevoir une suite, en espérant qu'elle réussisse a redonner un nouveau souffle. Ma note 6/10.

Lire la suite