Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Articles récents

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut

20 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

Voici un livre déconcertant, par  son excellente qualité littéraire et par son ton humoristique au service d'une histoire originale mais au final triste. Roman très court (170 pages) mais très dense qui nous fait passer du rire aux larmes dans la même page.Une folle histoire d'amour pleine d'extravagance et de personnages loufoques qui nous emmène dans un monde où la poésie côtoie la fantaisie la plus extrême. Sous des airs de légèreté se cache un roman profond sur la maladie. Une fable qui peut laisser les esprits les plus cartésiens sur le carreau. Ce roman fera découvrir ou redécouvrir pour les plus curieux la superbe chanson de Nina Simone "Mr Bojangles", le fil rouge de ce livre.

A noter que ce roman à été couvert de prix dont celui du "Grand Prix RTL-Lire 2016", le "Prix France Télévision 2016" et le "Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2016.

Lire la suite

Le château des étoiles (tome 1 et 2) d'Alex Alice

18 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

 Je ne suis pas un spécialiste de la bande dessinée et  j'ai appris l'existence de celle ci dans mon quotidien (Ouest France pour ne pas le nommer) qui en parlait  comme d'une belle réussite.  En plus le visuel de la couverture me donnait envie, ne restait plus qu'a voir si l'intérieur allait répondre a mes attentes. Il faut aussi savoir que c'est une série dans laquelle les deux premiers tomes forment une seule et même histoire dans laquelle nos jeunes héros vont essayer de conquérir la lune. Et pourtant nous sommes en 1869 ! On peut classer cette bande dessinée dans le genre Steampunk puisqu'on est dans une un livre de science fiction prenant pour cadre une époque où beaucoup de chose marche a la vapeur et dans laquelle l'auteur y a ajouter des innovations futuristes. Dans le premier tome l'auteur nous livre une histoire pleine de péripéties, d'intrigues et de personnages historiques puisqu'on y trouve le roi de bavière Louis II, Bismark et même Sissi l'impératrice (si si je vous assure). Ce premier tome ce termine sur le départ pour la lune (l'équivalent de" De la terre à la lune" de Jules Vernes) . Une fois achevé ce premier tome, tellement on est estomaqué par les dessins de cette album, par l'histoire très prenante et sous le charme des personnages que l'on a qu'une envie c'est de s'attaquer au deuxième. Celui avec ses illustrations toujours aussi belles nous raconte le voyage avec ses dangers , la visite de la lune et le retour vers la terre (l'équivalent de "Autour de la lune" du même Jules Vernes). Une suite réussie pleine d'action mais aussi de poésie. Donc en résumé, une bande dessinée très réussie qui plait énormément aux adolescents mais aussi aux adultes, qui rend un belle hommage a Jules Vernes ainsi qu'a H.G Wells les précurseurs du Steampunk.  Le troisième tome parle de la conquête de la planête mars.                                                                                                                                                        

Lire la suite

Dust de Sonja Delzongle

17 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Un thriller qui se passe au Kenya cela nous change des états-unis. Un polar qui nous parle du trafic d'organe sur des personnes albinos en Afrique c'est rare et l'idée est plutôt bonne. Tous les ingrédients semblent être réunis pour dévorer un polar haletant dont on n'arrive pas a décrocher avant la fin. Malheureusement il y a loin entre les promesses entrevues et la réalité. La faute principalement a un style plat et a une écriture laborieuse qui rendent la lecture horripilante. C'est bavard, mou, indigent et les dialogues sont éculés. On a aussi droit à des passages dignes de la collection Harlequin pour nous narrer les amours tumultueuses de notre héroïne. On se prend a imaginer ce qu'un Caryl Ferey aurait pu  écrire avec un point de départ aussi intéressant. Déjà on sait qu'il nous aurait troussé une héroïne aux antipodes de celle que l'on doit subir ici. Car il faut bien dire que cette Hanah Baxter a autant de charisme qu'un poulpe et que pour une profileuse ses méthodes sont pour le moins archaïques et irrationnelles. Pour un thriller, on ne frissonne pas beaucoup, la faute a une intrigue qui se délite et a des ficelles beaucoup trop grosses pour surprendre le lecteur. Il n'y aura pas de deuxième épisode  (" Quand la neige danse") pour moi.

Lire la suite

Papillon de nuit de R.J. Ellory

12 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

 

1982, Daniel Ford est dans le couloir de la mort pour l'assassinat en 1970 de Nathan Verney son meilleur ami. Peu de temps avant son exécution, il reçoit la visite d'un prêtre pour qu'il lui donne sa version. Une version très différente de la version officielle.

Ce roman est le premier publié de R.J. Ellory même si en France il est sorti bien après "Seul le silence", "Vendetta", "Les anonymes", "Mauvaises étoiles" et "Les neufs cercles". C'est toujours un bonheur de lire du Ellory, c'est toujours formidablement écrit et l'intrigue souvent passionnante. Ici au delà de l'intrigue policière, c'est l'Histoire des états-Unis des années 60 qui nourrit l'intérêt du lecteur. Une vision très sombre et complotiste des états-Unis entre assassinats des Kennedy, de Martin Luther King, de la guerre du Vietnam et du scandale du Watergate. C'est aussi une belle histoire d'amitié entre deux enfants, l'un blanc et l'autre noir dans une Amérique ségrégationniste.Un très bon roman dont on dévore rapidement les 500 pages et qui nous plonge de manière crédible dans le milieu carcéral. 

Lire la suite

La promesse de l'aube de Romain Gary

7 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

On ne présente plus Romain Gary, le seul écrivain ayant eu deux fois le prix Goncourt (le premier avec "les racines du ciel" en 1956, le deuxième sous le pseudonyme d'Emile Ajar avec "La vie devant soi" en 1975). Un des plus grand écrivain français du XXième siècle. Dans ce roman autobiographique, Romain Gary nous parle d'amour, de l'amour que lui portait sa mère, un amour total, une relation fusionnelle aussi merveilleuse que pesante. Une mère qui rêvait un avenir brillant pour son fils, une mère qui rêvait de la France pour lui et qui pour cela a tout sacrifié  quittant la Russie puis la Pologne pour rejoindre Nice où son fils pourra devenir "Gabriele D'Annunzio, ambassadeur de France". Il ne faut pas se tromper le personnage principal n'est pas Romain Gary mais sa mère et l'amour maternel. Bien sur l'auteur nous parle aussi de lui, de ses amours (souvent malheureux) et de son engagement pour  la France libre mais ce livre est un hommage à sa mère. C'est un roman d'une grande force, très émouvant mais aussi plein d'humour, un humour souvent grinçant. Superbement écrit, un roman incontournable.

Lire la suite

Les anges de New York de R.J Ellory

3 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Du bon, R.J. Ellory, un polar efficace, une intrigue forte et un "héros" dense, complexe et au comportement parfois irrationnel. Un polar de plus de 600 pages qui tient toutes ses promesses du début jusqu'à la fin, dans lequel l'auteur joue avec les nerfs de son héros et aussi ceux de ses lecteurs. Car ce héros doit lutter, lutter contre sa hiérarchie qui le met sous surveillance depuis que son équipier à été tué lors d'une prise d'otage. Lutter contre un tueur en série qui s'attaque a des jeunes filles. Lutter contre son passé et la figure tutélaire de son père. Et enfin lutter contre son vieux démon : l'alcool. Il faut bien dire que l'auteur ne l'a pas épargner mais il réussit a en faire un flic crédible. Il  en profite aussi pour nous parler des liens étroits qui reliait la mafia à la police de New York en le glissant intelligemment au coeur de l'histoire. Et comme toujours avec R.J Ellory l'écriture est au diapason de l'intrigue, une écriture ciselée et aussi tranchante qu'une lame de rasoir. Un des meilleurs polars de l'auteur.

Lire la suite

Vert-de-gris de philippe kerr

2 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

 

On retrouve toujours avec plaisir les (més)aventures de Bernie Gunther. Dans cet opus, on est en 1954, Bernie essaie de fuir Cuba mais il se fait arrêter par la CIA, qui lui propose un marché : qu'il dise tout ce qu'il sait d'Erich Mielke, le chef de la nouvelle Stasi. Pour cela Bernie doit raconter son parcours, son entrée dans la SS, ses mois passés en URSS comme prisonnier de guerre. Une fois de plus on n'est pas déçu quand on entame un roman de Philip Kerr, c'est historiquement parfait même s'il faut garder a l'esprit que c'est un roman et que l'auteur fait siennes des versions de l'histoire qui ne sont que des théories (comme l'assassinat de Heydrich). L'intrigue est au cordeau, on assiste aux tentatives souvent désespérées de notre héros de sauver sa peau et son cynisme réjouit le lecteur. La grande force de l'auteur est de réussir a se renouveler comme ici où il nous fait le parallèle entre les exactions des nazis et celles des communistes soviétiques. Pas le meilleur de la série mais un très bon polar historique parfaitement écrit.

Lire la suite

Maman a tort de Michel Bussi

2 Août 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

J'avais beaucoup aimé "un avion sans aile", moins "les nymphéas noirs", alors je me suis attelé a la lecture de celui ci. Pas une daube mais clairement pas une réussite non plus. La faute à un style inexistant et une écriture plate mais aussi a une intrigue cousue de fil blanc et des rebondissements forcés qui tombent généralement à plat. Les personnages manquent singulièrement d'épaisseur et frisent souvent la caricature. Un livre qui se lit rapidement sans réel déplaisir mais sans plaisir véritable non plus. On sent que l'écrivain essaie de toutes les manières de surprendre son lecteur mais soit ces surprises sont déjà éventées quand elles surviennent soit elles sont tellement tirées par les cheveux qu'elles causent surtout l'incrédulité du lecteur. En bref une lecture facile et facilement oubliable.

Lire la suite

La ville des morts de Sara Gran

30 Juillet 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #policiers - polars et thrillers

Un roman (polar) de Sara Gran, c'est toujours un petit évènement, tout d'abord parce qu'elle n'en a pas écrit beaucoup (4) et parce qu'elle  est capable du très bon ("Dope") mais aussi du très moyen, pour pas dire nul (" Viens plus près"). Ici c'est dans une ambiance très proche de la série "Treme", la Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina, que l'auteure campe son personnage de détective Claire Dewitt (autoproclamé la meilleure détective du monde). Une détective au caractère bien trempé et au passé pas toujours facile a porter qui va devoir enquêter sur la disparition d'un procureur pendant l'ouragan. C'est du bon Sara Gran auquel on a le droit ici (voir du très bon). Un roman noir qui dans le style nous rappelle les plus grands (Hammett, Chandler, Horace Mc Coy...) avec un humour cinglant qui porte la signature de l'auteure. L'intrigue est parfaitement menée du début à la fin, se révélant d'une profondeur inattendue. Tous les personnages que ce soit l'héroïne ou les secondaires apportent énormément à l'équilibre et a la finesse du récit. Autre personnage important, même primordiale, la Nouvelle-Orléans parfaitement restituée qui permet au lecteur de s'immerger complètement dans ce récit. Un Gran(d) cru.

Lire la suite

Comment j'ai infiltré la gestapo de Jean Lacipieras

30 Juillet 2017 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

Le titre ne reflète pas complétement le livre car si l'auteur Jean Lacipieras nous raconte dans la première partie comment il a réussi à infiltrer la gestapo pour le compte de la résistance, dans la seconde partie c'est plus un règlement de compte à O.K corral. Si la première partie est intéressante, elle manque singulièrement de style pour accrocher le lecteur. Un style plat et monocorde qui empêche le lecteur de ressentir parfaitement les dangers que l'auteur a affronté. Dans la seconde partie où il raconte la libération et les résistants de la dernière heure, le ton se fait accusateur, une accusation frontale l'auteur n'hésitant pas a donner les noms de ceux qu'il accuse. Mais ce ton parfois hargneux empêche le lecteur de n'y voir, surement injustement, que les règlements de compte d'une personne aigrie de ne pas voir ses mérites jugés a leur juste valeur. Les répétitions de ses accusations sur le parti communiste leurs donnent un caractère outrancier alors qu'elle sont historiquement juste, ce qui nuit au message. Mais il ne faut pas oublier que ce livre a été écrit "à chaud" juste après la libération ce qui peut expliquer ce ton polémique.
Un grand merci a Babélio et aux éditions de Taillac pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>