Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Retour a Killybegs de Sorj Chalandon

8 Septembre 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img514.jpg

 "Mon traître" était axé sur un français dans les années 70 qui se prenait de passion pour l'Irlande du nord et prenait faits et causes pour l'IRA (armée républicaine irlandaise) et son combat contre l'Angleterre. Il fera connaissance de Tyrone Meehan, un membre respecté de l'IRA avec lequel se tissera des liens d'amitié. Mais 30 ans après, on découvrira que celui ci était un agent double. Dans "retour à Killybegs", l'auteur nous relate de nouveau cette trahison mais la différence notable c'est qu'elle nous est raconté par le traître lui même, Tyrone Meehan.

 

J'avais beaucoup aimé "Mon traître" et c'est avec une certaine appréhension que je m'attaquais a "Retour à Killybegs", de peur d'être déçu car l'idée d'une "suite" me paraissait risquée. D'abord mettons les choses au point, ce roman n'est pas la suite de l'autre puisque on peut les lire indépendamment l'un de l'autre et le sujet n'est pas le même. "Mon traitre" était un roman sur l'amitié avec en toile de fond le combat de l'IRA contre les anglais, "Retour a Killybegs" lui est axé sur ce combat avec ses actes de courage mais aussi de lâcheté. C'est aussi un roman sur un homme qui voit sa vie de combattant loyal  se transformer en chemin de croix a cause d'une faute mais  aussi par une remise en question de son idéal. C'est une plongée dans cette guerre où tous les coups, même les plus abjectes, étaient utilisés par les deux camps dans un pays où l'autorité était représenté par son premier ministre "la dame de fer" Margaret Tatcher qui n'hésitait pas a laisser mourir sans ciller ces combattants pendant leur grève de la faim. Pas d'angélisme dans la description de cette guerre, pas de méchants contre les gentils, une explication impartiale sur une guerre faite d'attentats et de coups fourrés et qui a besoin de martyrs et de héros pour sa justification. Un portrait d'un héros traître parfaitement réussit et maîtrisé de bout en bout. "Mon traître" était un très bon roman mais "Retour a Killybegs" est encore plus puissant et profond et toujours aussi bien écrit. Une totale réussite. Ma note 9/10.

A noter que ce roman a reçu le "Grand prix du roman de l'Académie Française 2011".

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article