Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

La femme de l'allemand de Marie Sizun

3 Avril 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

biblioblog091.jpgDans le Paris d'après-guerre, Marion vit avec sa maman une relation fusionnelle mais qui imperceptiblement va se fissurer sous le poids trop lourd de la maladie et du secret. La maladie car sa mère Fanny souffre de psychose maniaco- dépressive qui de chute en rechute et de traitement de choc va, aux yeux de sa fille,lui faire  perdre tout son aura. Le secret car Marion est le fruit de la relation coupable de sa mère avec un soldat allemand qui serait mort sur le front russe. Jamais sa mère ne lui donnera le nom de son père. Marion va grandir avec la peur de voir sa mère replonger dans la folie, scrutant les signes annonciateurs et reculant le plus possible le moment de demander de l'aide . Elle va grandir aussi avec le sentiment de culpabilité de ne pas réussir a protéger sa mère des électrochocs et le sentiment de la trahir, en trouvant refuge le temps de ses hospitalisations, chez ses grands parents qui l'ont rejetée. Peu a peu ses sentiments vont changés , passant de l'amour  a la crainte pour finir par le rejet.

Pas de jugement, l'auteur nous décrit avec justesse, tact et délicatesse l'évolution des rapports entre la mère et sa fille, des rapports rendus plus conflictuels du fait de la maladie . Pas de pathos, au contraire c'est un regard avec un certain recul, une vision empreinte de pudeur.

Un livre touchant et émouvant mais jamais triste. Ma note 8/10.

Merci a Canel pour le livre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bene 06/04/2010 08:13


j'ai beaucoup aimé ce roman: très juste en effet.


Canel 04/04/2010 10:56


Contente que ce livre poignant t'ait plu. De Marie Sizun, il y a aussi "Le père de la petite" qui est très beau, j'avais moins accroché avec "Jeux croisés". "Eclats d'enfance" est dans ma PAL. Tu
en veux un ? ;-)


Biblio 05/04/2010 08:48



Non merci, j'en ai quelques uns a digérer avant, mais merci pour l'offre.