Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

HHhH de Laurent Binet

20 Février 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img313.jpg

 

Roman décrivant l'opération "Anthropoïde" consistant a l'assassinat en 1942 a Pragues de Reinhard Heydrich, chef de la gestapo, par deux parachutistes tchèques.

 

Peut on réellement parler de roman pour ce type de livre ? Car justement le but de l'auteur est de nous livrer un livre le plus proche possible de la réalité historique donc tout sauf un roman.  Au fur et a mesure qu'il nous raconte cet histoire il se met en scène pour nous faire partager ses désirs, ses envies, ses doutes et ses atermoiements sur l'écriture de ce livre. On découvre un Binet qui, au début , sait ce qu'il veut et ce qu'il ne veut pas, un Binet assez rigide. Pour lui, pas question d'extrapoler, ne serait ce qu'un peu. Et c'est un Binet qui juge les auteurs ou les cinéastes qui se sont attaqués a cette période et peu (on peut même dire aucun) ne trouve grâce a ses yeux que ce soit Robert Merle pour "la mort est son métier", Littell pour " les bienveillantes". Il faut du culot (ou autre chose ?) pour se permettre cela quand on écrit son premier roman.Mais au fil du roman on verra un Binet qui découvre les difficultés de respecter son postulat de départ.

Le risque dans ce genre de livre où l'auteur intervient dans son récit pour nous parler de lui et de ses problêmes d'écriture c'est de lasser  le lecteur et de couper le rythme du livre. Mais c'est là que le miracle intervient : non seulement ce n'est pas le cas mais je dirai même que ses coupures permettent de nous offrir des moments de pause et de légéreté dans un livre qui traite d'un sujet qui ne s'y prête pas.

L'histoire en elle même est rendu extrêmement passionnante grâce a une construction très habile. Un roman de plus de 400 pages qui se lit comme un thriller et d'une traite . C'est aussi un hommage a ces deux parachutistes eti a ceux qui les ont aidés et qui ont payés de leur vie pour réussir (difficilement) a se débarrasser du "bourreau de Pragues".

Ma note 9/10 pour ce livre très original et d'une rare intelligence.

A noter que ce roman a reçu le "prix Goncourt du premier roman" 2010.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article