Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Gonzo Lubitsch ou l'incroyable odyssée de Nick Harkaway

11 Novembre 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

img065-copie-1.jpg4 ième de couverture :"Cette histoire est celle du monde Effacé, un monde rayé de la carte, menacé par le chaos...

Colonne vertébrale d'un monde postapocalyptique, la canalisation Jorgmund - où transite la substance indispensable à la survie de l'humanité - est en feu. Héros de profession et expert en incendie, Gonzo Lubitsch est engagé pour régler le problème. Que cache cet accident et qu'attend vraiment la surpuissante compagnie Jorgmund ? Sa mission entraînera Gonzo jusque dans les profondeurs des arcanes du pouvoir et de la manipulation".

 

Comme je l'ai précisé pour un autre livre d'anticipation que j'avais aimé ("la répulsion de Karst Olenmyl"), je ne suis pas un spécialiste de ce genre. Et autant le dire tout de suite ce n'est pas ce livre qui me donnera l'envie de perséverer , au contraire il me donnerait envie de le fuir. Qu'il fut laborieux de venir a bout de ce pavé (presque 700 pages) où dans un monde postapocalyptique (encore un!) l'on croise des chiens cannibales, des mimes, des ninjas et autres choses. De l'imagination, on peut dire que l'auteur en possède a foison, au point de ne savoir où le mettre, alors il en met partout au risque de rendre son histoire bordélique. L'auteur alourdit son roman avec des digressions qui plombent le plaisir de la lecture et qui n'apporte rien sinon de l'humour. Mais le problème de cette humour c'est que soit j'y suis complêtement imperméable, soit qu'il est difficilement traduisible (comme l'explique la traductrice souvent en bas de page), ou alors les deux. Ce que j'avais apprécié dans "la répulsion de Karl Olenmyl" c'est que dans un peu plus de 100 pages, l'auteur avait réussit a créer un monde alors que dans celui ci, Nick Harkaway en presque 700 pages n'arrive pas a nous faire visualiser un monde crédible.

Ce livre aurait du s'appeler "Gonzo Lubitsch ou l'odyssée du lecteur" car il faut beaucoup d'envie pour terminer ce livre et pour résister aux chants des sirènes des autres livres qui vous appellent en vous disant :"laisse le tomber, et vient me lire je suis beaucoup plus intéressant". Et penser a prendre des allumettes car ce livre a des propriétés soporifiques très importantes (mais naturelles).

Ma note 3/10 (j'aime bien la couverture).

Merci a Bob pour cette expérience et aux éditions Robert Laffont.

A noter que Nick Harkaway est le fils de John Le Carré.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Isa 19/11/2010 17:16


Toi qui aime les livres, je t'invite au swap "Un inconnu vous offre un livre" ici
http://sirpriz.com/swap-766.html

Le 5 janvier tu connaîtras le nom de celui à qui tu devras envoyer un livre et de qui tu vas en recevoir un.

Nous sommes déjà 18 inscrits ! A bientôt ! Isa


Biblio 20/11/2010 18:07



Merci pour l'invitation mais les swaps ce n'est pas pour moi .



jean pierre frey 15/11/2010 15:36


attendez ce roman ne fait pas ou peu partie de la litté
de sf et ce n'est pas un jugement fiable, lisez quelques classiques ou actuels romans d'imaginaire (sf )avant de déclarer que ce n'est pas pour vous,la blogosphère vous
indiquera ce qu'il faut essayer de lire dans le genre
bon vendetta un polar pas trop mauvais mais long
salutations jipé frey


Melle Bulle 12/11/2010 09:22


Peu d'auteurs réussissent à créer des mondes qui tiennent bien la route... Bon week-end lecture!


Biblio 12/11/2010 15:53



En espérant que le prochain livre soit meilleur que celui ci. Bon week-end a toi aussi.



gridou 11/11/2010 21:04


et j'aime bien ton "au point de ne savoir où le mettre" , c'est moi qui ai l'esprit tordu ou bien, t'es vraiment en colère...???

"le monde postapocalyptique (encore)" tiens, ça me rappelle quelque chose...un prix pulitzer...


Biblio 12/11/2010 15:51



Moi, en colère ? Jamais ! Juste une frustration qui a besoin de s'évacuer.



gridou 11/11/2010 21:00


Félicitations! (pour avoir traversé l'odyssée et persévéré!).
Je compatis, je n'aime pas les ninjas non plus.
c'est quoi la prochaine lecture alors?


Biblio 12/11/2010 15:49



La prochaine lecture est aussi un pavé, c'est "Vendetta" de R.J Ellory.