Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Franco est mort jeudi de Maurice Gouiran

23 Novembre 2010 , Rédigé par Biblio Publié dans #livres lus en partenariat

img067.jpg4ième de couverture :"Le 20 novembre 1975, Franco meurt au petit matin à Madrid. Lorsqu’Élisa, réfugiée espagnole, apprend la nouvelle à la Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai, c’est son passé, tragique et douloureux, qui ressurgit brutalement. L’été 1936 à Madrid, l’hiver 1938 à Barcelone, la Retirada — cette longue cohorte de désespérés, cette horde de vaincus, de malades, de blessés fuyant l’Espagne et parqués sur la plage glaciale d’Argelès — la mystérieuse disparition de Ramon, son père, alors officier dans l’Armée Populaire Républicaine… Une foule d’images et de vieux fantômes submergent alors ses jours et ses nuits… 35 ans plus tard, Élisa n’est plus et l’Espagne met fébrilement à jour les charniers du Franquisme.

C’est Manu, son fils,un looser, un peu voyou, un peu paumé, qui, en recevant d’Espagne une lettre destinée à sa mère, va permettre à ce terrible passé de remonter à la surface. Mais Manu n’aurait sans doute pas été bien loin si sa route n’avait croisé celle de Clovis Narigou… Clovis, qui de Marseille à Madrid démêle l’écheveau et tente de percer les mystères entourant la famille espagnole de Manu. Clovis qui enquête, pare les coups et pénètre le Barcelone de la grande époque, celui de Dali et de Picasso… Clovis qui découvre, ahuri, le camp de Karaganda et les horreurs de la guerre civile…"

 

C'est un roman qui comme le titre l'indique parle de la guerre d'Espagne mais aussi de l'exil de ses réfugiés qui sont venu s'échouer en France. Mais que ceux qui ont les romans historiques en horreur ne mettent pas ce livre de coté. Car ce livre est d'abord un polar avec une intrigue bien construite et dont le coté historique est habilement mélé a l'intrigue. L'auteur Maurice Gouiran nous plonge dans cette Espagne franquiste et nous explique simplement et clairement les raisons de la défaite des républicains.

 

L'autre point fort de ce livre c'est l'empathie que l'on ressent pour les héros de cette histoire. Des héros a la petite semaine, des loosers, des hommes normaux en fait.

 

En bref un très bon polar où l'on apprend beaucoup de choses sur cette guerre d'Espagne.

 

 

Ma note 8/10.

 

Un grand merci a Bob et aux éditions Jigal pour ce partenariat qui m'a permit de découvrir cet auteur et qui m'a donné envie de lire ses autres romans

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pyrausta 09/01/2011 23:16


le theme du livre et Jean Ferrat...comment ne pas craquer?


hun posteur 25/11/2010 13:35


Je suis heureux que vous ayez aimé cet auteur dont je suis fan et dont j'ai lu tous les livres les uns après les autres et désormais au rythme où ils paraissent.
Vous devriez aimer les précédents que je trouve aussi bons ou meilleurs, dont certains exceptionnels: "Marseille la ville où est mort Kennedy" par ex ou "Sous les pavés la plage". Bonne lecture.


Biblio 01/12/2010 12:30



Ce partenariat m'a permit de découvrir un auteur et je compte bien continuer dans cette découverte. Merci pour les conseils de lecture, cela me sera bien utile pour mes futures lectures.



gridou 23/11/2010 19:11


tu es au moins le 3eme avis positif que je vois sur ce bouquin...Bon bah...on fait comme d'hab hein? Je note et je le lis dans 3 mois (quand ce sera sur ton sur la liste)


Biblio 24/11/2010 16:18



Les tentations sont grandes !! Mais n'oublies pas tes vampires !