Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Des gens très bien d'Alexandre Jardin

3 Avril 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img348.jpg

 

Carnet de bord d'un auteur en colère contre son ascendance et plus particulièrement son grand père paternel, Jean Jardin, qui était le dircab (directeur de cabinet) de Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, pendant l'occupation allemande et un des responsables de la rafle du veld'hiv. Un passé que sa famille mais aussi l'autorité française a toujours passé sous silence ou feint d'oublier et qui a rongé pendant longtemps Alexandre Jardin. Un passé et un grand père dont l'action a été magnifié et passé a la postérité par le père de l'auteur, Pascal Jardin, dans son célèbre "le nain jaune". Un roman dans lequel l'action politique de Jean Jardin est recouvert de paillettes, son antisémitisme passé sous silence et où l'homme est  présenté comme un homme bon , honnête et excentrique bien loin de la triste réalité.

Alexandre Jardin découvre assez rapidement que le passé de son grand père est peu glorieux et il se plonge dans les recherches historiques pour cerner ses responsabilités politiques. Dans le même temps il publiera ses romans qui l'ont rendu célèbre (Bille en tête, le zèbre,Fanfan) et qui sont eux d'une grande légèreté, loin de ses préoccupations intérieures.

A 44 ans il décide d'écrire ce livre, un pavé dans la mare, qui fait réagir beaucoup de monde. On convoque le ban et l'arrière ban des historiens pour savoir si les propos d'Alexandre Jardin sur son grand père sont véridiques. Les uns disent que rien n'est fondé, d'autres que si son propos est approximatif il n'en reste pas moins pertinent , d'autres saluent le débat soulevé sur la collaboration et son oncle le traite de menteur. La France a toujours du mal a voir son passé en face surtout quand il est honteux. Est ce que ce livre est historiquement valable ? Peut-être, peut-être pas . Ce livre est avant tout un éclairage sur les conséquences d'un secret de famille et la manière dont on essaye de donner le change. Alexandre Jardin a choisi la prose sucrée avant de livrer ce livre polémique qui a fait couler beaucoup d'encre.

Il n'en reste pas moins que c'est un livre écrit dans un style mordant et incisif et qui apporte un autre éclairage a ses écrits antérieurs. Un livre qui m'a passionné malgré les quelques  répétitions dont l'auteur nous gratifie ici et là.

Alexandre Jardin a délaissé ses habits de "gentil" en espérant qu'avec ce livre il endosse celui d'écrivain prometteur.

Ma note 9/10 pour ce livre passionnant, plein de rage et sûrement pas simpliste comme voudrait nous le faire croire certains.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lasardine 04/04/2012 15:57

je n'ai encore jamais lu l'auteur, j'en ai pourtant un ou deux dans ma PAL... il va faloir que je m'y mette!

Biblio 05/04/2012 15:32



Celui ci se démarque de sa production antérieur qui était plus légère. A priori ce livre doit être le précurseur de roman plus sérieux. A voir .