Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

22 Mai 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img383

 

Charlie Gordon est un simple d'esprit qui travaille comme homme a tout faire dans une boulangerie. Jusqu'au jour où deux savants, forts de leur expérience réussie sur Algernon, une souris, décident de tenter une opération pour décupler l'intelligence de Charlie. Commence alors pour lui l'apprentissage d'une vie où de sous doué il passe a surdoué, voyant ses rapports avec les autres changer de nature. Avec comme incertitude, la durée de cet état. Charlie va t'il rester un surdoué ou va t'il retomber dans son état d'origine.

 

Daniel Keyes est un auteur peu prolifique mais ses livres sont marquants. J'avais beaucoup apprécié " les 1001 vies de Billie Milligan"  tiré d'une histoire vraie. "Des fleurs pour Algernon" est considéré comme son oeuvre majeure et un classique de la littérature d'anticipation et quand on le lit on comprend pourquoi. La première raison c'est que ce livre sort largement des frontières du roman anticipation et que l'on peut être allergique a ce genre et l'apprécier .

La bonne idée de ce roman c'est de l'écrire sous forme de journal (ou de compte rendu) écrit par Charlie Gordon. On suit par ce biais les progrès de Charlie en voyant son orthographe s'améliorer et ses pensées devenir peu a peu plus claires et ordonnées. A travers cette fable, l'auteur veut nous sensibiliser a la différence et au regard que l'on porte sur les gens déficients et veut nous montrer que l'intelligence ne suffit pas a rendre les gens heureux car elle peut aussi être un handicap a cause des sentiments de supériorité ou d'infériorité qu'elle entraîne.

"Des fleurs pour Algernon" est un livre fort, parfois même émouvant et qui fait réfléchir a nos réactions vis a vis du handicap. Un "classique" qui n'a pas pris une ride. Ma note 8/10.

A noter que ce livre a reçu le prix Hugo 1960 de la meilleur nouvelle et le prix Nebula 1966 du meilleur roman.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lasardine 23/05/2012 18:13

un grand livre! il reste longtemps en mémoire!

Biblio 24/05/2012 16:20



Très marquant, c'est vrai.