Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Cosplay de Laurent Ladouari

12 Janvier 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

image752.jpg

 

Que se cache derrière ce mot inconnu (pour moi, en tout cas !) de Cosplay ? Selon Wikipédia,c'est un mot valise composé des mots anglais "costume" et "playing",  qui consiste à jouer le rôle de ses personnages ou héros préféré en se déguisant comme lui. 

Mais quel est le pitch de ce roman et le rapport avec le cosplay ? Nous somme dans un pays indéterminé, dans une époque future tout aussi indéterminée où la démocratie chancelle, où les libertés sont misent tous l'éteignoir et où les richesses sont détenues par un petit nombre de puissants qui se partagent le gâteau. Un seul sort de cette uniformité, le milliardaire Adamas, de part ses origines tziganes et sa personnalité. Adamas rachète un ancien fleuron de l'informatique au bord de la faillite, 1T avec le but avoué de la détruire. Les 3000 employés de cette entreprise doivent se plonger pendant trois jours dans l'univers d'un jeu virtuel où sous couvert d'anonymat et sous les traits d'un de leurs personnages préférés ils pourront dévoiler leur véritable caractère. Plus de hiérarchie, le pouvoir est a prendre.

 

Premier tome de la saga volution (combien de tomes prévus ?) qui nous entraine dans une entreprise au bord de la faillite. A première vue, rien de bien exaltant dans tout cela. Mais détrompez vous, tout dans ce roman est de nature a vous rendre accroc. D'abord l'idée même du jeu vidéo pour détruire de l'intérieur une entreprise est novateur et en plus parfaitement mis en place et rondement mené de bout en bout. L'idée d'apporter un coté futuriste a une situation malheureusement contemporaine permet au lecteur une distanciation sans pour autant l'empêcher de s'identifier a certains personnages de ce Cosplay. Car un autre des points forts de ce roman sont ses personnages qu'ils soient virtuels ou "de chair et d'os" car l'auteur leurs donne une véracité et une épaisseur qui les rend crédibles. L'intrigue est parfaitement dosée et dense et la vie en entreprise est assez finement observée.

Un premier tome réussi, addictif qui nous laisse sur notre faim et sur de nombreuses questions sans réponse. Plus qu'a espérer que la suite soit aussi réussie .

Un grand merci a Babélio et aux éditions HC pour ce partenariat et pour cette lecture passionnante.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article