Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

C'est ici que l'on se quitte de Jonathan Tropper

1 Mai 2012 , Rédigé par Biblio Publié dans #romans - nouvelles - reportages

img367.jpg

 

Judd vient de perdre son père. Judd vient de perdre son boulot. Judd vient de voir son mariage se terminer quand il a surpris sa femme au lit avec son patron. Judd se retrouve seul, sans boulot et sans maison. Rien de pire ne peut lui arriver. Sauf que son père a demandé a ce que sa famille célèbre la Shiv'ah lors de son enterrement juif ce qui se traduit par un enfermement avec sa famille pendant une semaine. Le problème c'est que la famille Foxman est une famille où l'harmonie n'existe pas et dans laquelle beaucoup de rancoeur s'est accumulée. Une vraie poudrière !

 

L'auteur reprend son thème de prédilection, la famille et nous décrit les relations difficiles que les membres entretiennent entre eux. Pour cela il plonge sa plume dans un humour acide et il nous raconte leurs démêlées anciennes et présentes. S'il n'utilisait que cet ironie et cet humour corrosif on risquerait de trouver cette histoire trop difficile a digérer, trop lourde. Mais le talent de cet auteur, au delà de nous faire rire avec des choses tristes, c'est de savoir doser ses effets et de venir nous cueillir avec de vrais moments d'émotions. Car avec lui, le rire n'a jamais été aussi près des larmes. Son autre grand talent est de créer des personnages qui malgré leurs nombreux défauts nous sont infiniment sympathiques et pour lesquels notre empathie ne se dément jamais tout le long du livre. Une famille de tarés aux réactions surprenantes dont on suit les péripéties avec un très grand plaisir.

Un auteur que j'affectionne et qui arrive a se renouveller sur son sujet fétiche (la famille).

Ma note 8/10 pour ce très grand moment passer avec cette famille vraiment pas comme les autres et pour cette capacité a parler de sujets graves (la mort, l'éducation, le sexe, les enfants, ...) avec humour mais aussi beaucoup de sensibilité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article