Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Biblio

Le bon gros géant de Roald Dahl

9 Juin 2014 , Rédigé par Biblio Publié dans #Livres pour enfants 9 ans et +

Le bon gros géant de Roald Dahl

Lire et relire Roald Dahl est toujours un énorme plaisir et le faire découvrir a ses enfants en est encore un autre. Rares sont les auteurs jeunesse a faire une telle unanimité et a suscité autant l'intérêt des enfants. Difficile d'arrêter facilement la lecture du soir quand on commence un de ses titres et souvent résonne le même leitmotiv "encore un chapitre". Tel a été le cas pour "le bon gros géant" ( appelez le plus simplement BGG) dont la lecture a suscité beaucoup de rire et d'intérêt. Les rires ont les doit en grande partie a ce BGG, ce géant gentil attrapeur de mauvais rêves et a son langage très personnel plein d'expressions savoureuses. On y retrouve aussi comme souvent dans les romans de Roald Dahl, un enfant orphelin ("James et la grosse pêche", "Sacrées sorcières") qui voit sa vie prendre une nouvelle tournure grâce a une rencontre formidable. Dans cette histoire c'est une orpheline prénommé Sophie qui n'arrivant pas a trouver le sommeil pendant la tournée de mauvais rêve du BGG qui va voir son existence changée. Le BGG va l'emmener avec lui au pays des géants et là elle va voir que les géants (hormis le BGG qui lui est végétarien) sont des brutes dont le seul but est de trouver a manger et de préférence des humains. Mais elle va aussi comprendre grâce au BGG que les Hommes sont des êtres complexes, belliqueux et dont l'alimentation est constitué d'autres êtres vivants. Roald Dahl a travers une histoire pleine de fantaisie, d'humour et aussi de poésie réussit a passer une critique constructive sur nous, les êtres humains.

Pas le roman le plus connu de Roald Dahl mais un livre a faire passer impérativement entre toutes les mains comme tous les autres de cet auteur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

faelys 22/06/2014 18:14

Roald forever! ça marche à tous les coups, et tu me donnes envie de replonger dans un de ses romans (j'aimais beaucoup "Danny le champion du monde").

lasardine 10/06/2014 21:45

on ne s'en lasse pas!